Un pas vers la Bénédiction

La bénédiction agit sur l’autre mais aussi sur votre paix intérieure !

On le sait : il est beaucoup plus facile de vivre sa vie dans le positivisme. Le réel problème avec la fameuse « Pensée positive », concept qui peut paraître très « new age » à certains, est de continuer de l’appliquer lorsque tout va mal (ou même très mal).

Lorsqu’on vit une dépression, les mots d’encouragement de l’entourage sont dérisoires. Les « Tu devrais faire ceci ou cela » et autres bonnes astuces sont absolument inapplicables lorsque les « forces vives » manquent à l’être. Il en va souvent de même avec ladite Pensée positive.

Par contre il est un acte qui est sain et facile à accomplir, même si vous n’êtes pas croyant, il s’agit du simple Acte de bénir. Bien entendu lorsqu’on parle de bénédiction on pense immédiatement à la religion car telle est l’origine de la « méthode ».

Ici je m’adresse à tout le monde qui possède ou tente de posséder un lien avec sa part spirituelle. Si vous avez l’habitude de vous en référer à l’Univers créateur plutôt qu’à un Dieu de chair et de sang mort et ressuscité, il ne vous sera pas compliqué de comprendre la portée spirituelle et le côté « sain » de la chose.

Même en gérant au mieux nos émotions, il est toujours plus simple de s’emporter et d’en vouloir aux autres plutôt que de prendre nos responsabilités dans ce qui nous arrive. Parfois d’ailleurs nous n’avons que très peu de responsabilité dans les malheurs qui viennent nous affliger.

Plutôt que de s’emporter contre ce ou ceux qui nous agacent et nous énervent, qui viennent peut-être contrecarrer nos plans, il est bon de s’en remettre à la Bénédiction.

Qu’est-ce que bénir ? Dans sa version la plus simple qui existe bénir c’est « dire du bien ». Dire du bien de quelqu’un qui vient de me brusquer, de m’agacer ou de me rabaisser, me direz-vous ? OUI c’est le principe de la bénédiction.

A chaque rentrée scolaire lorsque je vois de jeunes enfants pleurer je ne peux m’empêcher de les bénir intérieurement. Je distingue la petite fille anxieuse du petit garçon qui se sent abandonné (peut-être une nouvelle fois). Je sais alors comment placer ma bénédiction. Au passage je vous rappelle que, si vous êtes chrétien, vous êtes bien appelé à bénir. Cette tache ne relève pas uniquement de l’ecclésiastique.

« Bénissez ceux qui vous persécutent; bénissez, ne maudissez pas… » Rm 12, 14

Bien-entendu certains d’entre vous ont déjà l’habitude de « bénir » leurs factures plutôt que de maugréer ou de pester contre ces dernières. Mais il ne s’agit pas simplement de dire « Je te bénis » pour atteindre notre but : une certaine harmonie intérieure qui se répercute aussi sur le monde qui nous entoure.

Les étapes pour une belle bénédiction qui « portera ses fruits » chez l’autre et chez vous

Définir la situation qui vous stresse : Vous rendez-vous régulièrement chez quelqu’un qui vous agace ou avez-vous un client insupportable ? Si la réponse est oui c’est sur ceci qu’il faut agir.

Regardez la personne avec des yeux vraiment humains mais aussi avec un regard spirituel (le regard de Dieu) : Cherchez à enclencher la compassion et l’empathie chez vous. Pour cela imaginez cette personne dans son enfance ou encore essayez d’imaginer les déboires et les accidents de vie qu’elle a pu subir. Cette personne face à vous a des parents, un coeur, des problèmes. Elle est humaine tout simplement !

Cherchez le trait de caractère qui la définit et voyez celui qui semble lui manquer : par exemple une personne qui hausse immédiatement le ton a probablement été harcelée plus jeune. Une personne sans cesse sur la défensive a peut-être vécu un trauma. Une personne très joyeuse mais qui dérange tout le voisinage à des heures tardives avec des fêtes et des éclats de rires hystériques a peut-être besoin d’expérimenter l’apaisement et la joie dans la solitude. Peut-être n’a-t-elle jamais expérimenté l’apaisement d’un coucher de soleil sur le désert du Nevada ou n’a-t-elle jamais appris à « être » dans la discrétion. Less is more…

Formulez votre bénédiction avec ces éléments, par exemple :

« Seigneur (si vous êtes chrétien), permets moi de bénir cette personne. De tout mon coeur je l’enveloppe de ta lumière et te demande de lui accorder la connaissance de l’apaisement et de la discrétion. Amen »

Répétez la bénédiction dans votre coeur tant que vous ne constatez pas de changement.

Au début la démarche est un peu difficile. Alors tenez un petit carnet de vos bénédictions personnelles. Vous pouvez aussi et c’est conseillé, bénir vos enfants, votre conjoint, des membres de votre famille et même des hommes politiques !

L’acte de bénir c’est aussi l’acte de ressentir qu’on est – même dans des situations stressantes – soi-même capable du plus grand BIEN.

Vous remarquerez au fil des semaines et des mois que votre vie change en mieux. La bénédiction peut vraiment être le début du développement de cette harmonie intérieure que vous recherchez. C’est un art et comme tout art il demande du travail et de la répétition. On peut placer la bénédiction au niveau des arts majeurs, ceux qui demandent un véritable travail personnel et un travail sur soi avec un regard sans cesse renouvelé.

Deux livres pour aller plus loin :

Tags: , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Dernier livre

Pensée du jour

CET HOMME EST-IL AMOUREUX ?

Livre sur les Pervers Narcissiques

Livre sur la Perversion au travail

Livre sur les amitiés toxiques

Obtenez l’Abondance que vous méritez bien ! Livre « Restaurez votre créativité » 240 pages pour assurer votre succès !

Pensée sur l’Abondance

" La mesure de votre vie ne sera pas dans ce que vous vous accumulez, mais dans ce que vous donnez ". Wayne Dyer.

Co-créez avec nous! Faites un don !

Newsletter

Chercheurs de Bonheur Ressources sur le bonheur, la loi de l'attraction, la pensée positive et l'accomplissement de soi.
Suivez-moi sur Hellocoton