Votre collaborateur est-il un pervers narcissique manipulateur ?

Si vous êtes un lecteur assidu du blog chercheursdebonheur.com, vous devez déjà en connaître un rayon sur le mode d’action du manipulateur dans les relations amoureuses… Nouveau volet au chapitre sur la Manipulation perverse narcissique : le monde professionnel. Il est intéressant de constater que le pervers manipulateur narcissique adapte ses mécanismes au milieu du travail. Alors que vous travaillez dans une PME, que vous soyez à votre compte ou que vous collaboriez sur un projet avec un tiers, lisez ceci car de nombreuses personnes sont susceptibles de vous manipuler : acolyte, associé, fournisseur, sous-traitant, manager…

Comprendre ce que veut le manipulateur

Si vous êtes du genre trop gentil, il peut être infiniment complexe pour vous de comprendre le mode d’agissement du manipulateur. Pourtant celui-ci est très clair : le manipulateur pervers narcissique a un ego surdimensionné solide d’apparence mais en principe « friable » dans la réalité. Que veut dire friable ? Cela veut dire que face à des personnes brillantes son ego souffre et est mis à rude épreuve. Il va donc tenter de saper le moral et l’estime personnelle de celui qui lui apparait comme un danger. Attention, quelqu’un de sympa avec lui peut tout à fait être sa cible ! Ce qui le gène n’est pas l’attitude aimable ou désagréable de quelqu’un mais l’effet qu’il produit sur lui. Prenons l’exemple d’un artiste (quels que soient son art et sa discipline) trop peu talentueux lui-même pour être placé sur le devant de la scène et qui se retrouve coach, professeur ou manager d’autres artistes.  Il peut déployer tout son arsenal de manipulateur face à une personne même sympa, qui lui rappelle combien lui a échoué ! Peut-être a-t-il d’ailleurs échoué parce qu’il voulait le beurre et l’argent du beurre: exemple un travail stable qui rapporte mais le devant de la scène, ce qui est souvent incompatible dans ce milieu. Ceci est typique du PNM: il protège toutes ses sources de revenus, se fait passer pour pauvre même s’il est millionnaire, sait se faire plaindre dans le but de récolter toujours plus. De chaque situation il tente de tirer à la fois le beurre et l’argent du beurre mais il dira que c’est vous qui êtes une personne intéressée!

Il tentera alors de saper l’ambition de la personne en face même si son travail voudrait que justement il l’aide ! Vous l’avez compris : le manipulateur veut se rassurer sur sa toute puissance en écrasant l’autre puisqu’il est trop médiocre pour réussir par son propre talent.

Mode d’action

Phase 1

Dans un premier temps le PNM (Pervers Narcissique Manipulateur) se montre charmant bien que certaines choses chez lui restent mitigées, dans l’ombre… Vous trouvez qu’il est assez peu clair dans ses directives, dans ses actions professionnelles, jusqu’à vous demander s’il est bien votre collaborateur/associé/manager/professeur (au choix). Mais comme vous êtes plutôt cool, vous laissez bêtement couler plutôt que de creuser ces petits signes qui vous disent que le gars est louche… C’est ici votre plus grande erreur ! Ne vous sentez jamais obligé d’être sympathique avec quelqu’un qui d’emblée n’est pas totalement clair avec vous ! Rester sur ses gardes est un véritable droit ! Et il faut l’employer !

Phase 2

Dans un second temps, comme un enfant, le PNM va vous tester. Par exemple il trouve que vous ne méritez pas les fruits que vous récoltez alors il tente de vous freiner dans vos avancées. Comme il peut-être flemmard, comme tout un chacun, plutôt que d’effectuer un travail supérieur au votre pour récolter les lauriers qu’il aime tant, il va « casser » votre travail, vous faire croire qu’il n’est pas si bien réalisé que cela etc. C’est la phase de test et d’intrusion dans votre vie. Imaginez, vous êtes un excellent comédien et vous jouez depuis une dizaine d’années avec de nombreuses compagnies. Le PNM est votre « manager ». Au début de votre relation professionnelle, vous avez sympathisé (erreur !) et lui avait confié que vous n’aviez pris que très peu de cours de comédie. Pourtant cela ne vous empêche pas de toucher le public et de mener une brillante carrière ! Que va-t-il faire de cette information ? Il va vous la retourner au visage sans cesse. Mais pas de n’importe quelle façon… Et c’est ici qu’intervient sa phase 3….

Phase 3

Le PNM entre dans sa phase d’insinuation et tente de prendre le contrôle sur vos agissements et votre carrière. Il va vous glisser de petites phrases mitigées à chaque étape de votre travail : « Tu as joué cela comme ça ! Mouais… » ou encore : « Certaines personnes peuvent progresser, il est vrai » (ce qui sous-entend : « Toi tu ne peux pas progresser ! ») ou encore pour vous faire douter de vos décisions professionnelles il limitera volontairement votre territoire d’action (« Eh bien, si tu penses que sans avoir pris de cours de comédie tu peux réussir à Hollywood… Je serais toi j’essayerai déjà de réussir dans mon quartier de banlieue, mais c’est toi qui décide ! » : ce qui sous entend : « Tu vas faire ce que je dis, je ne veux pas te voir réussir brillamment mon ego s’en prendrait plein la gueule ! »).

 Phase 4

Si vous avez cédé une seule fois, le PNM passera à la phase 4. Ici l’insinuation devient constante et agressive de surcroit. Pour peu que vous n’acceptiez pas de rentrer dans son petit jeu et que vous vous rebelliez il va en rajouter une couche. Il est alors prêt à saborder son travail et ses propres intérêts pour vous voir couler. Reprenons le cas du manager et du comédien. Le manager PNM peut devenir prêt à saborder un spectacle entier, à trouver des raisons de l’annuler même si cela peut lui enlever une part de son cachet ou de son salaire ! Pourquoi ? Parce qu’il préfère faire sombrer le projet de celui qui ne se soumet pas à sa toute puissance que de toucher son salaire. Cela est totalement risible si il est de plus associé et que le spectacle lui ait rapporté des royalties consquentes, mais peu importe, l’ego du PNM ne peut pas supporter la réussite d’autrui.

Phase 5

Vous continuez de résister ? L’associé, le collaborateur, le manager (au choix) PNM va vous mettre les bâtons dans les roues. Il va vous faire perdre du temps et tout ce qu’il peut consciemment pour que vous baissiez les bras.

Phase 6

Vous ne baissez pas les bras ? L’associé, le collaborateur, le manager (au choix) PNM va devenir « procédurier » ce qui signifie qu’il va voir ce que dit la loi sur ceci ou sur cela, il ira jusqu’à inventer des lois bidons pour vous faire peur, à ajouter des clauses imaginaires au contrat qui vous lie etc.

Conclusion

Afin d’éviter les PNM dans le monde du travail il convient de cesser toute collaboration avec une personne qui n’est pas claire dès le début. S i vous avez détecté la personnalité manipulatrice de votre collaborateur et que vous avez une estime personnelle forte et solide, vous pouvez aussi le prendre à son propre jeu et commencer le jeu des allusions malsaines. Il se retirera peut-être de lui-même, se sentant trop faible pour relever le défi !

 Pour aller plus loin:

Tags: , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Pensée du jour

CET HOMME EST-IL AMOUREUX ?

Découvrez mon livre sur les Pervers Narcissiques

Découvrez mon livre sur la Perversion au travail

Découvrez mon livre sur les faux amis !

Obtenez l’Abondance que vous méritez bien ! Livre « Restaurez votre créativité » 240 pages pour assurer votre succès !

Pensée sur l’Abondance

" La mesure de votre vie ne sera pas dans ce que vous vous accumulez, mais dans ce que vous donnez ". Wayne Dyer.

Co-créez avec nous! Faites un don !

Newsletter

Chercheurs de Bonheur Ressources sur le bonheur, la loi de l'attraction, la pensée positive et l'accomplissement de soi.
Suivez-moi sur Hellocoton