Savoir dire OUI, savoir dire NON mais toujours en tirer profit !

Ou l’histoire de la fille qui avait appris à dire NON!!!

Le temps est au non. Moi-même, je suis devenue une adepte du NON ! Il faut dire que (paradoxalement) le NON m’a beaucoup plus apporté que le OUI ! Attention, je sais dire OUI ! mais seulement si je vois ou ressens une opportunité se profiler à l’horizon.

Qu’est-ce que le NON ?

Le NON, c’est (paradoxalement) l’affirmation de soi. C’est un gage de respect et de bonheur. Lorsque mes élèves me « testent » en me demandant de changer une partie de mon cours, je dis NON ! Je dis NON pour me faire respecter mais aussi pour montrer qui est la boss. Attention je leur signifie bien qu’être la boss ne veut pas dire avoir la science infuse. Ils ont le rôle d’élève, j’ai le rôle de prof, ça ne fait pas de moi un être extraordinaire ou quoi que ce soit non ! Je tiens mon rôle et eux le leur sans considération de valeur.

Parfois le NON peut nous faire chuter misérablement dans l’autoprotection (mais on dit bien que « prudence est mère de sureté » donc…)  ou l’individualisme (mon avis étant que pour être heureux avec les autres il faut déjà savoir être heureux tout seul donc…).

Parfois un NON ! signifie le refus de l’autre mais un OUI ! peut aussi le  signifier… Ex : en disant OUI ! à une femme, un homme en perd peut-être une autre. C’est comme cela !

La nuance est dure à maîtriser pour celui qui cherche à s’affranchir de l’opinion et de l’avis des autres. Pour ma part j’ai besoin que les choses soient claires et c’est pourquoi l’usage du OUI et du NON et non des demi-teintes m’aide à évoluer et à profiter des meilleures opportunités. Il y a un cas dans lequel j’utilise le SILENCE : quand je ne supporte pas celui en face et que j’ai envie de lui dire NON mais qu’il a quelque chose à m’apporter (un cadeau, de l’argent, une relation, un contact, une bonne bouteille de vin ;) Uniquement dans ce cas je ne prendrai pas position car prendre celui qui me prend pour une poire à son propre jeu est ma façon de dire NON ! Je fais cela sans culpabilité aucune. Ça ne m’empêchera jamais de dormir… Ex : L’une de mes relations est très BCBG, très « prout-prout » comme j’aime à dire… Elle prend un accent noble quand elle parle, elle se veut très « royaliste », elle ne parle que pour citer des marques prestigieuses : Fauchon, Chanel etc. Je n’apprécie vraiment pas cette personne car elle me voit comme une « pauvre artiste » avec mes bouquins, mes articles et mes cours de danse… Elle est toujours  condescendante avec moi. Plusieurs de nos amis communs lui ont dit NON ! et lui ont fermé leur porte. Pas moi car elle a besoin de moi pour se valoriser. Elle m’utilise comme une « faire valoir » et, ma foi, je lui dirai OUI ! tant que sa façon de se valoriser sera de m’offrir de bonnes bouteilles pour m’impressionner, du caviar ou des cadeaux hors de prix pour me montrer à quel point je ne suis rien ! ;)

Par contre, lorsque je ne supporte pas l’autre et qu’il n’a (de plus) rien à m’apporter, je dis NON, je dis « Fontaine, je ne boirai pas de ton eau ». Je lui ferme la porte car les fontaines il y en a d’autres et pour certaines il n’y a même pas besoin d’amorcer la pompe ! J’aime donc les situations claires mais souvent NON ne va pas sans OUI. Tout est une question de temps. L’opportunité de ce jour peut devenir l’échec de demain.

Ne pas savoir dire NON !

C’est tout d’abord gonfler son ego : « Je suis une véritabe mère Thérésa, je ne sais pas dire non ! Je suis si bonne ! ».  Ou « Je suis trop gentil ! » (bah tiens, en voilà une belle valorisation personnelle !).

Par contre celui qui met son ego de côté peut, lui, dire NON ! sans culpabilité et sans souffrance. Lors de la rencontre amoureuse, la femme intelligente dit NON au début, histoire de ne pas passer pour une fille facile et pour qu’on lui demande plus tard de dire OUI ! La « marie-couche-toi-là » dit OUI ! et on lui dira très vite NON ! Croyez-moi !

En résumé :

Celle (celui) qui dit NON : C’est une proie difficile à attraper donc fascinante. C’est un défi à relever ! C’est excitant !

Celle (celui) qui dit OUI : Oh voilà un plat tout cuit, livré à domicile en plus ! C’est du 100% prévisible autrement dit Zéro challenge, suivante !!!!

Dire OUI autrement

Non cérébrales (braux), s’abstenir ! Il s’agit de dire OUI à des choses qui nous inspiraient NON mais au fil du temps, tout doucement. C’est le chemin de l’acceptation. Ex : après une rupture amicale, amoureuse ou autre, au lieu de tout rejeter en bloc (NON !) savoir accepter que OUI on a aimé, fait etc. même si cela s’est mal terminé. Un chemin de libération en bref !

Mais en général :

NON = Je me méfie de l’autre

OUI = Je fais confiance à l’autre ou (selon mon caractère) j’accepte de subir.

Dire OUI à ses particularités et à ses passions c’est apprendre à dire NON d’abord (aux autres, aux empêcheurs de tourner en rond, aux briseurs de rêves…)

Je vais revenir à mon histoire personnelle…

Mes parents et moi, 5 ans.

Etape 1 Enfant, on m’impose un entourage (je n’entre pas dans les détails, il n’y a qu’à lire cet article pour comprendre) que je n’aime pas et qui me dévalorise sans cesse. Je le ressens bien… On me dit « grosse » (vous n’avez qu’à constater vous-même ci-dessus!) et « particulière » (ce que je prends aujourd’hui comme un sacré compliment !). Je n’ose pas m’épanouir dans ce que j’aime car je ne dois pas « faire de l’ombre à mon entourage » (dixit une personne proche : il faut avoir du toupet pour dire cela à une enfant de 7 ans !) jugé plus apte à « s’illustrer » (je cite) que moi! (je ne sais toujours pas sur quels critères…) Je ne veux alors blesser personne, je me situe dans une sorte de « loyauté » vis-à-vis de cet entourage (entendez par là, je n’ose pas le faire mentir sur moi-même…) Je suis dans le OUI jusqu’à mes 18 ans… Je suis devenue la « marionnette de tout le monde »…

18-21 ans, à Athènes, mes années "grecques". Mais j'ai du mal à être "moi"...

Etape 2 18-21 ans. Mes parents (qui ne font pas partie du fameux entourage néfaste, Dieu merci!) me permettent d’étudier l’art, le design, la danse, la théologie etc. Je suis passionnée mais je renonce à en faire mon métier, par crainte… Je suis toujours inconsciemment dans le OUI à cet entourage néfaste. Dans la loyauté, dans la faiblesse.

Avec mon enfant, je décide de reprendre l'art

Quelques "œuvres" libératrices, j'ai jeté l'ancre ailleurs, spirituellement parlant...

La reprise de ma liberté artistique est fructueuse! Je vends tous mes dessins aux enchères!

Etape 3 A 29 ans je m’aperçois que cet entourage (beaucoup moins talentueux que moi !) ne s’est pas gêné pour faire tout ce qu’il me déconseillait si vivement! Je suis donc en colère! Je tire un trait sur eux tous! (« Qu’ils aillent au Diable » m’écriais-je devant le Dieu Google!). J’ai mon enfant. Je reprends mes pointes, mon stylo, ma guitare… Je vis désormais confortablement de ma plume. J’apprivoise le NON ! Je commence à me faire respecter et à me contreficher de l’avis des autres.

J'écris, chante, danse, fais de la radio... Le NON m'a permis de m'imposer...

 

37 ans. Je fais de solos de danse où je veux quand je veux! J'ai dit OUI au free dancing et bien plus encore...

Etape 4 35 ans. J’accomplis tous mes projets sans ressentir la nécessité d’en parler autour de moi. Je me sens respectée, j’en impose. J’utilise le NON à tour de bras et cela me réussit. J’accepte mon caractère différent et bien trempé. Ceux qui l’aiment restent et en redemandent, ceux qui ne l’aiment pas peuvent bien passer leur chemin…

Etape 5 36 ans. Je mène la vie de maman et d’artiste pour laquelle je me sens faite depuis toute petite et je suis épanouie. C’est en acceptant la jalousie de mon « entourage néfaste » (en lui disant OUI sur la durée) que j’ai appris à très bien manier le NON et le OUI, de façon à toujours en tirer profit!

Céline Schmink

Pour aller plus loin:

Tags: , , ,

Une réponse à Savoir dire OUI, savoir dire NON mais toujours en tirer profit !

  1. Loae dit :

    NOOOOOOOOOOOOOON …. je viens de succomber, mon compte en banque également, baah pour la peine, je jouerai en tant que mendiant ! Merci du bon plan, je n’avais pas fais attention à cela personnellement, mais là c’est du tout bon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Pensée du jour

CET HOMME EST-IL AMOUREUX ?

Découvrez mon livre sur les Pervers Narcissiques

Découvrez mon livre sur la Perversion au travail

Découvrez mon livre sur les faux amis !

Obtenez l’Abondance que vous méritez bien ! Livre « Restaurez votre créativité » 240 pages pour assurer votre succès !

Pensée sur l’Abondance

" La mesure de votre vie ne sera pas dans ce que vous vous accumulez, mais dans ce que vous donnez ". Wayne Dyer.

Co-créez avec nous! Faites un don !

Newsletter

Chercheurs de Bonheur Ressources sur le bonheur, la loi de l'attraction, la pensée positive et l'accomplissement de soi.
Suivez-moi sur Hellocoton