Quand rien ne va plus, recentrez vous sur l’essentiel !

Voici le message de Clotilde, 39 ans, reçu ce week-end :

« Bonjour, je souhaite vous faire part de mon désarroi face à ma propre vie. A 39 ans, je suis chômeuse de nouveau, après avoir travaillé dans une grande boite et après une formation de 5 ans dans le domaine des relations publiques. Je n’avais pas eu de petit ami durant des années car mon aventure avec le dernier s’était très mal terminée. Des années à m’en remettre et une dévalorisation qui reste et dure… Depuis 5 mois je suis avec quelqu’un mais je recommence à vivre l’enfer : il crie, me fait des caprices, me dévalorise et depuis que nous sommes ensemble nous avons eu peu de bons moments. Quand je m’en vais il revient et je cède. Pourtant je sais que ça ne mène à rien. Ma vie est un immense bordel où rien ne semble fonctionner ! Que faire ? Merci pour votre blog et vos conseils ».

 Ce message nous démontre une chose : dans la vie, le plus dur est de se connaître soi-même. Comment peut-on en arriver à demander à l’autre : « Dis-moi qui je suis, s’il te plait » ? Tout simplement parce que nous vivons dans l’instantanéité mais dans le mauvais sens du terme. La société de consommation, la course à la reconnaissance nous pousse à nous dépasser dans le mauvais sens : il faut un job vite, un mari vite, des enfants vite, une maison vite, une carrière vite et quand ça pèche on efface tout et on recommence… Le mal-être de tant de gens vient du fait qu’ils son incapables de vivre une petite chose à la fois et d’y être présent ! Quand je demande à des gens comme Clotilde quelle est sa priorité elle cite d’emblée ce que la société attend d’elle : un bon job. Je ne crois pas que ce soit, hélas, sa vraie priorité. Je me demande si sa priorité n’est pas de faire un travail profond sur elle-même et sur ses vrais désirs et non ceux que les autres ont pour elle.

 Conseils à celui pour qui rien ne va …

 IL FAUT ETRE HEUREUX SEUL AVANT DE TENTER LE BONHEUR A DEUX

Tant qu’un travail profond sur soi n’a pas été effectué (c’est-à-dire tant que la personne ne sait pas être heureuse seule avec elle-même) de ne pas chercher à se mettre en couple. Pourquoi ? Parce que l’autre est un soutien certes, un plaisir, mais ne vous amènera jamais les pièces manquantes à vous-même ! Vous ne pouvez attendre de quelqu’un qu’il transforme votre vie ! C’est à vous de le faire avant qu’il n’entre dans votre vie ! On ne peut être heureux en couple que si on est heureux seul et cela on ne le répétera jamais assez.

IL FAUT DEFINIR SA VRAIE PRIORITE (pas celle que les autres vous imposent!)

Il faut définir sa priorité. Pour certaines c’est tout simplement d’être une mère valable, pour d’autre c’est de se lever le matin, de se laver, de s’habiller et de faire en sorte que l’appartement soit rangé : pour que personne ne puisse rien leur reprocher. C’est en entrant dans des gestes simples mais durs à effectuer quand on est déprimé que la force reprend le dessus. Il faut donc permettre aux petites choses de se faire pour qu’elles viennent plus naturellement ensuite.

IL FAUT VIVRE LIGHT

Enfin il faut s’alléger la vie ! Cessez de penser avec votre tête, pensez avec vos sens ! Qui aurait envie d’être avec quelqu’un qui lui fait du mal ? Une maso ? Ne dites pas : « Oui mais l’amour c’est pas si simple ! ». L’amour justement n’a pas à endurer de telles choses ! Si quelque chose assombrit votre quotidien plutôt que de vous épanouir ce ne peut pas être de l’amour ! Suivez cette règle : quand je ne vais pas bien je m’allège la vie en étant présent aux petites choses qui fonctionnent et en supprimant les relations et les circonstances qui m’apportent une fausse joie, une sensation de joie « malsaine » (« chouette je suis en couple ! Le mec est un peu timbré, certes, mais c’est mieux que d’être seule ! » par exemple…)

IL FAUT UNE SAINE ROUTINE

 J’instaure une routine saine à ma vie et je respecte les heures (7h00 lever, 7h30 petit-déj, 8h00 douche, 9h00 promenade au parc etc.) je prends le temps d’être présente aux choses pour éviter d’intellectualiser les situations négatives et de me faire souffrir davantage.

 Livre « Restaurez votre créativité »

Tags: , , , , , , ,

8 réponses à Quand rien ne va plus, recentrez vous sur l’essentiel !

  1. innocentini dit :

    Bonjour

    Merçi pour votre conseil sur ce blog, sur le faite qu’il faut ce concentré sur l’essentiel, il est vraie qu’on a tendance a oublié notre vraie but dans la vie et les choses essentielles qui nous permettent d’avancer, je parle ainsi car je suis l’exemple type de cette personne, mais désormais je veux aller de l’avant, aller au vraie valeur, ne pas prêter attention aux choses futiles qui pourraient me blesser.

    Je ne me sens pas bien du tout, car j’ai l’impression que rien ne va dans ma vie, pourtant je suis maman d’un petit garçon charmant et gentil , et un mari gentil et chaleureux, j’ai peur de ne pas avoir l’autorisation de faire mon activité de créateur d’entreprise.

    J’arrive a la fin de mes droits de chômage et je suis très anxieuse, car j’ai très peur de la précarité.

    • chercheursdebonheur dit :

      Bonjour, ayez confiance en vous. Votre réussite dépendra de la façon dont vous traitez vos clients. Lisez mon dernier article sur les entrepreneurs qui échouent et pourquoi. Si vous ne vous conduisez pas comme eux, il n’y a pas de raison que votre entreprise échoue. Apprenez aussi à apprécier ce que vous possédez DEJA et MAINTENANT. Mon livre « Restaurez votre créativité » peut également vous aider. Bonne continuation.

  2. Christelle dit :

    Bonjour je m’appelle Christelle et j’ai 26 ans, pour moi ma vie net pas de vivre mais de survivre ! Tout d’abord Je n’est pas un physique facile car je suis en surpoids ce qui est déja une épreuve , je n’est pas d’emploi je multiplie les mission interimaire quand j’ai du boulot ! La seul chose bien pour moi dans la vie est mon chéri qui est la depuis 7ans avec moi il est a la fois mon cheri mais mon ami je ne lui cache rien ! Lui aussi est sans emploi donc c’est dur de finir les fin de mois défois!en plus on fait tout pour réussir stage formation rien ni fait ! Le truc c’est que j’ai l’impression que je sert a rien et qu’on est nées tout les deux sous une mauvaise étoile ! on voudrai un enfant pour que votre vie a un sens et que quand on se lève on voudrai se battre mais on y arrive pas ca fait 2 ans qu’on essaie; en plus on peu pas avoir de projet comme un credit maison car ont est intérimaires ! Le pire c’est quand je vois mon père et ma mère il a l’airent désépérer quand il vois nos situation et qui me comparent a mon frère et ma sœur, le truc c’est que je leurs dit même pas qu’on arrive pas avoir d’enfant car ça serai pire de les voir malheureux ! Je sais plus ou j’en suis !

    • chercheursdebonheur dit :

      Bonjour Christelle,
      Vous paraissez fortement axée sur le négatif (d’après votre post, je ne sais si votre ami est dans le même état d’esprit). Il y a un gros travail sur le mental à entreprendre pour vous mais ce travail peut justement constituer une période passionnante de votre vie. Ce que je vais vous proposer de faire peut vous paraitre anodin mais essayez de le faire :

      -Tout d’abord focalisez-vous uniquement sur ce que vous aimez de votre physique et oubliez le reste. Vous avez probablement de beaux cheveux, un joli visage, une jolie bouche, de jolis yeux ou autre, je ne sais. Définissez quelles sont les 3 plus belles parties de votre corps et attachez-vous à les valoriser (pour vous) chaque jour! Le matin et le soir remerciez pour ces jolies parties de votre corps et oubliez votre surpoids (à moins que cela ne devienne un souci pour votre santé et là bien-sûr il faut aussi sauter le pas : voir un médecin et changer votre régime alimentaire.)
      -Lorsque vous vous réveillez le matin et lorsque vous vous couchez le soir, remercier pour tout ce qui est bon et bien dans votre vie.
      -Vous êtes chômeuse : vous avez donc du temps pour vous. N’avez-vous pas une passion que vous avez toujours souhaité vivre, un don quelconque (dessin, peinture, chant, travail manuel etc.) Profitez de votre temps libre pour approcher ce don ou ce loisirs.
      -Peut-être que si vous ne tombez pas enceinte c’est que vous savez au fond de vous qu’on ne fait pas un enfant pour « donner un sens à sa vie ». Mettre quelqu’un sur cette terre est une lourde décision. En donnant la vie, on donne aussi la mort, un jour…

      Notre passage sur cette terre est un passage d’évolution. Tout est transitoire. le bon nous apporte une leçon de vie, les évènements négatifs aussi. Apprenez à tirer réellement partie du négatif.

      Je vous recommande la lecture de mon livre « In your hands » vous comprendrez mieux ce que je veux dire. il est dispo en kindle et vous pouvez le lire sur l’ordi en téléchargeant le logicile gratuit d’Amazon.

      http://www.amazon.fr/HANDS-extraordinaire-inscrite-saisissiez-maintenant-ebook/dp/B00OM354CK/

      Bonne continuation et n’oubliez pas de vous focalise sur ce qui fonctionne.

      PS: « remettre les choses en circulation » (donner à l’autre, faire du tri et offrir avec coeur et sincérité) peut être un bon moyen d’attirer d’Abondance à soi. C’est aussi le sujet de « Restaurez votre créativité » qui vous apprend à être le créateur de votre vie.

  3. Lili dit :

    Bonjour,
    J’ai l’impression que rien ne va..
    Crises d’angoisses, peur en permanence. C’est invivable et ingérable.. Peur de sortir et d’avoir un malaise ou autres.. Peur de se retrouver seule face à une situation dangereuse..
    Douleurs différentes chaque jour.. Mal aux jambes, douleurs bizarres, fatigue, boule à la gorge, douleur poitrine plexus, mal à la tête, impression de mourir, de malaise.
    Que faire ?

    • chercheursdebonheur dit :

      Bonjour,
      Si c’est à ce point, il faut peut-être entamer un travail avec un psy ou suivre des cours de gestion du stress. La méditation et la relaxation peuvent aussi aider. Bonne continuation.

  4. Jeune perdue dit :

    Bonjour,
    Voilà j’ai 20 ans et je suis angoissée pour tout. Je n’ai pas de réel objectif professionnel et je ne sais plus où j’en suis. Je suis en couplé avec un homme merveilleux que j’admire et ma vie n’à de sens qu’avec lui… Je deviens dépendante de lui alors que j’ai toujours été extrêmement indépendante. Je me sens inutile et inintéressante avec mes amis, j’ai l’impression de ne rien leur apporter et ça me chagrine beaucoup. Je commence beaucoup de choses mais je n’en finis aucune, j’ai l’impression de manquer de force de caractère, car la motivation de faire les choses qu’il faut me manque… j’ai constamment l’impression de passer à côté de ma vie, la prise de responsabilité qu’on attend de moi me pèse sur les épaules… avant j’aimais la personne que j’étais mais ce n’est plus le cas, je n’arrive plus à me passionner pour des choses comme avant et ma propre faiblesse m’écoeure. J’ai l’impression d’être une énorme déception pour mon entourage parce que j’ai tout ce qu’il faut, tous les outils et pourtant je me sens vide, je ne me reconnais plus et je ne m’aime plus… Quand j’étais plus jeune j’ai fait de gros travaux sur moi même et je me suis relevée mais aujourd’hui la force me manque, je ne sais plus quels sont mes repères, ceux auxquels je me réfère me paraissent idéalisés et tous dans un futur utopique. Je suis bien consciente des réalités et de ce qui cloche chez moi mais j’ai une telle répulsion à me plonger dans cette semie apathie qui semble me définir que je ne fais rien et mes soucis perdurent… Je ne fais que les fuir, comment retrouver mon courage? La force d’être quelqu’un de meilleur? Comment trouver ce que je veux vraiment? Est ce que je devrai aller consulter même si je connais deja mes problemes et leurs causes?pouvez vous m’aider?
    Merci

    • chercheursdebonheur dit :

      Bonjour,
      Je vous recommande de tenter la sophrologie et de définir un projet avec un sophrologue car tout ce que vous dites relève de l’angoisse, celle de décevoir les autres, de rater votre vie, de gâcher vos dons. Un peu de positivisme et de mentalisation pourrait vous aider à y voir plus clair. Vider un peu sa vie (activités, encombrement visuel, possessions etc.) peut aussi vous aider à revenir à la simplicité de vie qui éloignera un peu de vous ce débordement de sentiments. Bonne continuation. PS : Je vous conseille de lire mon livre « La pensée positive XXL » qui pourrait vous aider à faire le point.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Découvrez ma musique !

Mon nouveau livre est sorti !

Pensée du jour

CET HOMME EST-IL AMOUREUX ?

Découvrez mon livre sur les Pervers Narcissiques

Découvrez mon livre sur la Perversion au travail

Découvrez mon livre sur les faux amis !

Obtenez l’Abondance que vous méritez bien ! Livre « Restaurez votre créativité » 240 pages pour assurer votre succès !

Pensée sur l’Abondance

" La mesure de votre vie ne sera pas dans ce que vous vous accumulez, mais dans ce que vous donnez ". Wayne Dyer.

Co-créez avec nous! Faites un don !

Newsletter

Chercheurs de Bonheur Ressources sur le bonheur, la loi de l'attraction, la pensée positive et l'accomplissement de soi.
Suivez-moi sur Hellocoton