Quand le renoncement est nécessaire…

La vie est une suite de satisfactions et de renoncements. Je ne parle pas ici de renoncements majeurs (quoiqu’ils puissent parfois constituer une saine solution dans une situation de blocages) mais de renoncements « de confort ». Explications.

Renoncer à un idéal préconçu

Julie a 35 ans. Elle accumule les relations amoureuses sans lendemain avec des hommes qui se ressemblent tous : brun, grand, macho, travaillant souvent dans le monde de la nuit (DJ, animateur, videur etc.) Elle a fait du latino par excellence son homme idéal. Après maints échecs, elle se rend chez une psy qui lui conseille de renoncer à ce genre d’homme. Depuis Julie a évolué. Elle a décidé de s’imprégner de belles histoires d’amour véritable (films, livres, lecture de biographies) et a visualisé pendant de longs mois sa relation idéale. Aujourd’hui elle a rencontré quelqu’un qui lui correspond, qui a un job plus commun mais qui la place au centre de son univers ! Voici donc un sain renoncement.

Renoncer à la rivalité

Carole, 38 ans, se bat depuis son plus jeune âge avec sa cousine Myriam. Quand on les voit ensemble, il est clair qu’elles ne s’apprécient pas mais sont en concurrence. C’est toujours la course à « qui sera la plus belle », « la plus mince », « la mieux lotie » etc. Carole a donc décidé de couper les ponts avec Myriam et de s’affranchir à la fois de son regard et de celui des autres. Elle ne répond plus à ses coups de fils provocateurs et lui a même dit : « Tu es la plus belle, tu as le meilleur job, le plus beau mari, tu es parfaite ! » puis a poursuivi son chemin. Elle explique : « Ce jour là je me suis sentie libre. Pour une fois je suis partie en vacances seule, sans rien dire à personne et sans culpabiliser ». Renoncer à la guerre, c’est trouver la paix de l’âme…

Renoncer à certains frais

Moi-même je suis artiste depuis mon plus jeune âge. J’écris, je compose, je chante, je danse, j’expose etc. J’ai par conséquent le mode de vie des pigistes et autres intermittents du spectacle. Pour conserver mon activité tout en ayant une vie normale (et notamment un toit !) j’ai renoncé aux voyages à l’étranger qui étaient très fréquents mais occasionnaient des charges lourdes et à certains achats (vêtements dernier cri, maquillage hors de prix etc.). J’ai renoncé à conserver une voiture neuve et je limite mes déplacements. Ces quelques renoncements me permettent de conserver le mode de vie que j’aime et qui est parfois critiqué par mon entourage. Concernant ce point il m’a fallu renoncer à attendre des opinions positives des autres ! Chacun sa vie ! N’attendez jamais la bénédiction des autres pour vos grands changements car vous ne ‘obtiendrez que très rarement, le changement faisant peur au commun des mortels…

Renoncer à ce qui ne fonctionne pas

Clara, elle, a décidé de renoncer à tout ce qui ne fonctionnait plus dans sa vie : « C’est toujours moi qui allait voir mes amis » confie-t-elle. « Eux ne se déplaçaient jamais pour moi ». Clara a donc tirer un trait sur ses amis car elle en avait assez de se taper le métro et les bus toute seule pour aller écouter « les histoires des autres ». « Depuis j’ai enfin du temps pour moi ! Moi aussi j’ai repris des études ! C’est bien plus passionnant que de courir après des pseudos-amis… » De la même façon, elle a cessé de fréquenter son petit-ami car c’était sans cesse elle qui se rendait chez lui pour satisfaire ses envies (sexuelles notamment…). « Il ne m’invitait jamais nulle part, n’avait jamais une attention sympa envers moi, j’ai été stupide de lui fournir ce qu’il voulait et à domicile en plus ! La relation ne fonctionnait pas, j’ai renoncé et je me sens mieux ! J’ai récupéré mon estime de moi-même ! »

Renoncer aux excès néfastes

De la même façon il faut parfois renoncer à des choses plus simples pour être heureux. Ex : les sucreries si on est déjà grosse, le gras aux repas si on a du cholestérol. La santé est un bon exemple : il faut renoncer aux excès pour la conserver !

Aller plus loin:« Tout ce dont nous avons besoin »

 

Tags: ,

Une réponse à Quand le renoncement est nécessaire…

  1. [...] d’envergure à se contrôler lui-même, j’ai renoncé sans culpabilité. Comme je l’explique ici, dans la vie il y a de sains renoncements… Mais voici ce que j’ai noté [...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Pensée du jour

CET HOMME EST-IL AMOUREUX ?

Découvrez mon livre sur les Pervers Narcissiques

Découvrez mon livre sur la Perversion au travail

Découvrez mon livre sur les faux amis !

Obtenez l’Abondance que vous méritez bien ! Livre « Restaurez votre créativité » 240 pages pour assurer votre succès !

Pensée sur l’Abondance

" La mesure de votre vie ne sera pas dans ce que vous vous accumulez, mais dans ce que vous donnez ". Wayne Dyer.

Co-créez avec nous! Faites un don !

Newsletter

Chercheurs de Bonheur Ressources sur le bonheur, la loi de l'attraction, la pensée positive et l'accomplissement de soi.
Suivez-moi sur Hellocoton