Portrait d’un procrastinateur…

Dans une société où le temps perdu bêtement, sur des réseaux sociaux comme Facebook par exemple, est légion, il est facile de procrastiner, de remettre à demain ce qui peut-être fait ce jour… Mais d’où vient la procrastination ? Pourquoi ceux qui procrastinent sont aussi ceux qui n’arrivent pas à évoluer ni à faire décoller leur carrière ? Explications.

Avec un chef sur le dos, pas trop de problèmes

L’un de mes amis est un grand procrastinateur… Il le dit lui-même, bien conscient de son problème, mais n’a ni la volonté, ni l’énergie d’y remédier. C’est un travailleur free-lance. Ses premières années à son compte ont été plutôt fructueuses car étant jeune (et alors assez malléable) il travaillait au sein d’agences où il pouvait encore tirer partie de son statut de « Junior ». On lui disait ce qu’il devait faire et il s’exécutait tout simplement, en temps et en heure.

Quand sonne l’heure de la comparaison…

C’était avant qu’il ne possède une bande d’amis « artistes » (qui eux ne procrastinent pas lors de leur temps de travail malgré les apparences…), des histoires d’amour plus désastreuses les unes que les autres, et surtout avant que ne naisse chez lui une certaine rancœur face aux succès des autres… Tous ces éléments combinés lui fournissent actuellement de nombreuses raisons de procrastiner. Sa situation financière est catastrophique puisque plus aucune agence parisienne ne lui confie de mission. Il faut dire qu’il est toujours plus intéressé par les « after » et les « pots » entre collègues que par le travail lui-même… Cet ami a fait appel à moi récemment pour que je l’aide à « organiser » sa vie. Devant le foutoir affectif, égotique et son manque d’envergure à se contrôler lui-même, j’ai renoncé sans culpabilité. Comme je l’explique ici, dans la vie il y a de sains renoncements… Mais voici ce que j’ai noté cependant…

 Les 10 particularités du grand procrastinateur

1. Il ne sait jamais par où commencer ou bien se fixe des objectifs tellement énormes qu’il renonce presque immédiatement.

2. Il lui est impossible d’organiser ses priorités.

3. Il s’engage sans cesse dans des projets (sorties, voyages, romances) qui le détournent du travail à effectuer de manière urgente.

4. Il affiche une haine notable envers ceux qui essayent de lui faire comprendre que la vie est une question de choix et de priorités.

5. Il est très envieux de ceux qui tiennent leurs projets et leurs engagements dans les temps. Il les encourage d’ailleurs à baisser les bras devant la tache car ainsi il ne se sent pas « tout seul » dans cette galère… Ce fameux ami m’a, par exemple, dit : « Pourquoi tu t’embêtes à rendre tes articles à l’heure alors que les autres journalistes ont toujours du retard ? » ou encore : « Pourquoi prépares-tu les chorégraphies de tes cours 15 jours à l’avance alors que tu peux le faire la veille ? » Le mot « professionnalisme » lui hérisse le poil ! pire il ‘a banni de son vocabulaire ! Tout comme le perfectionnisme !

6. Sa phrase favorite est « Oh ! Il n’y a pas le feu au lac là ! »

7. Il est perpétuellement en retard. Il a pour cela un prétexte favori : « Moi je vis dans Paris, c’est central donc je peux partir à la dernière minute ! » En fait je pense qu’il croit ainsi se faire « désirer » mais cela ne fait que renforcer le sentiment de ses amis à son égard :le type est à côté de ses pompes !

8. Avant de commencer un boulot, il organise un vrai rituel : des heures à la bibliothèque pour consulter des livres de « Design » (il finit toujours au rayon B.D…), un petit tour à l’expo gratuite de Beaubourg (pour soit-disant s’inspirer…), quelques achats dans une boutique de fournitures Beaux-arts (pour remplacer le matériel « usé »), des achats coûteux…

9. Il a tendance à croire que l’achat coûteux va faire le travail à sa place, que les crayon-mine à 30 € pièce vont s’animer tout seuls comme dans un bon dessin-animé de Disney…

Quand il s’aperçoit que tous ces subterfuges ne changent rien à son problème il est de mauvaise humeur, prend son téléphone et parle pour ne rien dire… Ensuite il lui faut sa cigarette, son verre de thé ! Mince il n’y a plus de thé bergamote ! Il file en acheter dans un endroit chicos spécialiste du thé bergamote. Sur le trajet il s’arrête à un vernissage, rencontre des potes, rentre chez lui à une heure du matin et remet le boulot au lendemain…

10. Quand son client le lâche et reprend son acompte, lassé d’attendre un travail imaginaire, il dit : « Ah ! Eh bien heureusement que je n’avais pas commencé ! J’ai été bien inspiré ! »

Les solutions 

Elles visent à réagir !

Se dire que la concurrence, elle, organise et gère très bien son temps.

Faire le bilan des projets échoués à cause de la procrastination.

Redéfinir ses priorités.

S’empêcher d’aller dormir tant que le travail n’est pas fait !

Faire en sorte que personne n’ait rien à redire sur son travail, tous les jours ! Se poser la question avant d’aller dormir : « Que peut-on me reprocher de ne pas avoir fait aujourd’hui ? » En principe la bonne conscience répond très bien à ce jeu là.

Cesser de se valoriser, oublier un peu ce que disent les autres, faire plutôt que de parler, de commenter, de s’indigner, de se désespérer !

En couple

Lorsqu’on ne fait rien de ses journées, c’est très dévalorisant ! Ne rien avoir à raconter sur sa journée à son partenaire est une chose terrible! C’est très difficile de supporter un procrastinateur lorsqu’on est soi-même très actif et très ferme sur les délais.

Pour aller plus loin:

Tags: ,

2 réponses à Portrait d’un procrastinateur…

  1. Gayou dit :

    … Gloups.

    C’est remediable. Amen !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Découvrez ma musique !

Mon nouveau livre est sorti !

Pensée du jour

CET HOMME EST-IL AMOUREUX ?

Découvrez mon livre sur les Pervers Narcissiques

Découvrez mon livre sur la Perversion au travail

Découvrez mon livre sur les faux amis !

Obtenez l’Abondance que vous méritez bien ! Livre « Restaurez votre créativité » 240 pages pour assurer votre succès !

Pensée sur l’Abondance

" La mesure de votre vie ne sera pas dans ce que vous vous accumulez, mais dans ce que vous donnez ". Wayne Dyer.

Co-créez avec nous! Faites un don !

Newsletter

Chercheurs de Bonheur Ressources sur le bonheur, la loi de l'attraction, la pensée positive et l'accomplissement de soi.
Suivez-moi sur Hellocoton