Mon mensonge s’est réalisé sans délai ! Loi de l’Attraction quand tu nous tiens !

On vous a toujours dit qu’il était fort vilain de mentir ? Eh bien cela dépend de comment vous le faites et surtout de pourquoi vous mentez. Car si votre mensonge est « bon enfant » et qu’il traduit l’un de vos profonds désirs il peut très vite s’assimiler à de la visualisation et s’avérer utile à votre bonheur. Attention il ne s’agit pas de fantasmer mais d’exprimer et de ressentir les choses clairement !

Voici trois exemples qui vont vous aider à saisir la nuance.

Aujourd’hui encore j’ai décidé de vous parler de la jeunesse. C’est vraiment le moment où l’on se structure mais c’est aussi celui on l’on structure ses pensées… L’adolescence est le moule duquel sort l’avenir. Mais bien-sûr, et heureusement, tout ceci est modifiable grâce à la visualisation, rien n’est figé. Ce que l’on prend parfois pour un échec peut s’avérer, des mois ou des années plus tard comme positif ! Je n’ai que 36 ans mais plus le temps passe, plus je constate combien les circonstances de ma vie, celles que j’ai provoquées ( et non celles dans lesquelles j’ai été plongée malgré moi), convergent vers un unique objectif : satisfaire à mon bonheur. J’ai commencé à travailler assez jeune, à 18 ans, en plus de mes études. Par la suite j’ai opté pour les cours du soir et les études à distance qui me laissaient du temps pour travailler et gagner un minimum ma vie mais aussi pour m’atteler aux différents projets artistiques que j’avais en tête. Dans le monde du travail j’ai vécu des galères jusqu’à ce que je décide de prendre mentalement les choses en main. J’avais tout pour réussir mais je n’y arrivais jamais ! Mes emplois se soldaient par des démissions, les postes auxquels je postulais (et que j’obtenais donc facilement) étaient sous-qualifiés… Bref c’était dur et difficile. J’ai même monté ma société mais deux ans plus tard j’étais revenue au même point. Puis le revirement de situation eu lieu en 2005 après la naissance de mon fils. Je venais d’avoir 30 ans et il était temps que cela change. Je mis tout en œuvre mentalement et cela fonctionna. Je passais d’un poste en hôpital (service de fin de vie) à un travail de journaliste free lance (magazines chrétiens au début) et vite fut débordée de commandes diverses et de nouveaux clients. Cela dura jusqu’à il y a peu, jusqu’à je décide de donner un nouveau sens artistique à ma vie et de reprendre professionnellement mes premières amours : la danse et le fitness. Savez-vous d’où me sont venues mes certitudes quant à la Loi de l’attraction ?

Elles me sont venues, si je puis dire, de « mensonges »…

Comment j’ai attiré un homme parfait « inventé » par une visualisation spontanée…

Le premier se déroula alors que j’étais à la fac. Le matin, je croisais mon ex petit-ami à l’arrêt de bus… Comme notre histoire s’était mal terminée et qu’il était vantard, j’appréhendais toujours le moment où j’allais le croiser. Mais étant polie, je me lançais toujours au devant de ce événement désagréable pour qu’on en finisse… Tous les lundis c’était le même discours. Il me demandait : « et toi ça va ?». Je n’avais pas le temps de répondre, et d’ailleurs il se contrefichait bien de ma réponse, et lui était intarissable sur ses victoires du week-end. Il avait gagné un trophée au golf, rencontré une super file en boite, réussi un entretien d’embauche, rencontré une star, passé le week-end dans la roulotte d’un coureur automobile renommé, gagné un week-end à Monaco, un tour d’hélico au dessus de Paris… Tout cela m’agaçait profondément… Un lundi matin, je me lève de fort mauvaise humeur. J’ai bossé tout le week end à vendre des blousons en cuir alors que moi-même je refuse d’en porter, je suis crevée, j’ai un examen de danse de 2h00 à Denfert et les bus sont en grève… Je pars en tirant grise mine. Le voici qui me fait de grands gestes. Probablement va-t-il me raconter son week end époustouflant comme d’habitude. Mais tout d’un coup je décide que cela est terminé. Je respire et affiche un grand sourire qui l‘étonne d’ailleurs. Il me questionne. Me voici en train de mentir non pas « pour moi » mais pour le remettre à sa place, pour restaurer l’équilibre. Je raconte donc : Il m’est arrivé quelque chose de fou… J’étais aux halles, quand, au milieu de la foule, un jeune homme au physique très très agréable est venu vers moi en me souriant comme un ange. Il a commencé à me dire qu’il avait eu le coup de foudre en me voyant, c’était un brillant avocat qui se nommait « Damien » (prénom que j’inventais sur le coup). Toutes ces images me venaient très facilement. Mais le pire était qu’elles me remplissaient le cœur de bonheur. Mais cela ne fonctionnait que si j’avais quelqu’un en face pour les recevoir ! Bref, je prenais ce jour-là le bus le pas et le cœur léger. Puis les jours passèrent. Une semaine. J’avais oublié mon mensonge quand je décide d’aller rejoindre une amie de fac aux Halles, après mon cours de danse. I y a du monde et je n’arrive plus à avancer en bas des escalators. Au loin quelqu’un me fait signe. Je ne crois pas que cet homme puisse s’adresser à moi. Il avance et me dit : « mademoiselle, je viens de vous remarquer dans la foule, cela a été comme une évidence. Vous êtes très belle ! Je voudrais vous revoir. » Je suis sciée ! Il sort un papier et un stylo, gribouille quelque chose. Il me tend le papier et me dit : « Je suis étudiant en droit à Assas. Nous pourrions déjeuner ensemble un midi ! ». Je ne sais quoi répondre. Je suis polie, un peu gênée. Il repart. Je lis le papier. Dessus il y a écrit son prénom : Damien !! et son téléphone ! Ce jour là je commence à me demander si je n’ai pas le pouvoir de réaliser mes « mensonges », enfin mes « souhaits ».

Bien-sûr c’était faux ! Mais dans mon cœur ça vibrait bien !

Comment j’ai attiré l’employeur de mes rêves en… mentant (visualisation incitée)

Seconde aventure : Me voici à un entretien d’embauche pour écrire des papiers pour un nouveau magazine. La rédactrice en chef n’a qu’une chose en tête : non pas écrire pour son magazine mais écrire contre la concurrence ! Elle me demande si j’ai déjà travaillé pour eux, me citant le nom dudit magazine. La réponse est non. Mais elle n’a pas l’air de vouloir l’entendre. Elle ne cesse de vouloir que j’ai déjà travaillé pour eux ! La situation est étrange ! Finalement comme j’ai besoin du poste, j’avoue lamentablement que « oui j’ai déjà travaillé pour eux, en free lance… » Me voici en plein mensonge et elle la voici enfin satisfaite… Mais elle continue, elle me pose des questions sur eux, sur comment ça se passait. Ma réponse : « Merveilleusement bien. Ils son très sympas vous savez. Ils m’ont recrutée ainsi et blablabla et blablabla ». Bien-sûr tout cela était faux mais dans mon cœur ça vibrait bien… Je n’eus jamais le fameux poste mais une semaine plus tard, le magazine que je ne connaissais ni d’Eve ni d’Adam m’appela… Il me proposait du travail. Leur rédac chef avait lu un de mes papiers sur le web et voulait travailler avec moi ! Mon mensonge s’était une fois de plus réalisé !

Comment je suis devenue copine avec « LE type trop beau de la télé »… (visualisation spontanée et incitée)

Troisième aventure : J’ai une vingtaine d’années. Je me fais une soirée télé et pizza avec une copine. Nous regardons une série dans laquelle joue un acteur très beau. Nous commençons à « délirer » entre nanas (ouah tu as vu ces muscles ! etc.) On rigole bien. Puis ma copine me dit : « Imagine que demain tu le rencontres dans la rue, tu lui dis quoi ? » Je pouffe de rire et lui réponds : « Attends, laisse moi imaginez ». Je me mets à imaginer ce type avec son grand sourire et sa voix sensuelle en train de me parler : « Et sinon u fais quoi dans la vie ! ». Puis je lui réponds : « Je ne sais pas. Il a l’air cool. Peut-être qu’on deviendrait plutôt amis ». Pendant 5 bonnes minutes je m’imagine la scène : moi et ce type inconnu en virée, en train de rigoler, un peu partout dans Paris : la Tour-Eiffel, Montmartre etc. Des clichés quoi… Seulement voilà, quelques années plus tard mon rédac chef me téléphone et me demande d’aller interviewer cet homme… qui me donne immédiatement rendez-vous à… Montmartre ! Vous l’avez probablement deviné : le courant est passé, nous sommes devenus amis…

Ceci n’est qu’un aperçu des pouvoirs de la visualisation spontanée… Chaque idée lancée dans l’Univers prend forme un jour ou l’autre… Et ces exemples nous prouvent que même des pensées spontanées

Tags: , ,

3 réponses à Mon mensonge s’est réalisé sans délai ! Loi de l’Attraction quand tu nous tiens !

  1. chercheursdebonheur dit :

    rapatrié depuis HelloCotton :
    laraverikelo je mets un petit bémol , si il suffisait seulement d avoir des pensées positives, tout ce que certaines personnes vivent aujourd hui, des situations lourdes,souvent, si il ne suffisait que de visualiser positivement , le monde ne serait pas ce qu il est…
    il y a surtout son réseau au niveau boulot comme dans le reste, sans réseau, point de salut, et cela est valable pour tout .
    en revanche, j opte pour un charisme que certaines personnes ont naturellement ,qui font qu elles drainent derrière elles tout un lot de situations positives. désolée on ne peut commenter sur votre blog

    • chercheursdebonheur dit :

      En fait le lien vers les commentaires apparait en tout petit si vous passez par là mais c’est vrai pas très visible, je vais voir ce que je peux faire!

  2. chercheursdebonheur dit :

    Bien sur la pensée positive n’exclut pas les situations lourdes mais tout va toujours plus mal si on enfonce le clou. Personnellement niveau boulot je n’ai jamais entretenu « le réseau » comme on dit… Tout simplement parce que je ne fonctionne qu’au coup de coeur et que j’aime beaucoup découvrir qui l’univers va m’envoyer aujourd’hui ou demain pour atteindre mes objectifs. Et aussi parce que je n’aime pas comment dire… me forcer à garder le contact parce que « c’est du réseau »… Pourtant cela ne m’a nullement empêché de réaliser mes rêves, je ne vais pas dire « seule dans mon coin » mais en tous cas avec des gens que j’ai choisi parce qu’ils étaient là au bon moment. Cela fait maintenant 7 ans que je visualise et tout ce que j’e possède aujourd’hui est le résultat précis de mes visualisations (de mon mari à ma maison, ma voiture etc. niveau rencontre idem il suffit que je pense à quelqu’un semblant inaccessible pour le rencontrer sous peu… Bref à peu près tout ce qui compose ma vie a été à un moment donné épinglé sur mon tableau d’intentions…) Mais ensuite je suis d’accord avec vous le positif attire le positif et moi depuis toute petite je n’ai cessé de dire aux autres: « j’ai une chance incroyable » et je le pense sincèrement donc ça aide. On ne peut nier que toute entreprise (une rencontre, une construction d’immeuble, un tableau, une robe) est née d’une vision même fugace.

    — Ceci dit tout cela est bien expliqué dans le film The Secret. S’il était aussi simple que de visualiser pour obtenir tout ce qu’on désire tout le monde le ferait: mais justement il est très difficile de visualiser correctement. C’est un art au même titre que la méditation qui demande beaucoup de volonté, de concentration, de confiance en l’univers… Le moindre doute en soi, la moindre crainte et tout est à refaire, voici pourquoi si peu de gens en profitent…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Découvrez ma musique !

Mon nouveau livre est sorti !

Pensée du jour

CET HOMME EST-IL AMOUREUX ?

Découvrez mon livre sur les Pervers Narcissiques

Découvrez mon livre sur la Perversion au travail

Découvrez mon livre sur les faux amis !

Obtenez l’Abondance que vous méritez bien ! Livre « Restaurez votre créativité » 240 pages pour assurer votre succès !

Pensée sur l’Abondance

" La mesure de votre vie ne sera pas dans ce que vous vous accumulez, mais dans ce que vous donnez ". Wayne Dyer.

Co-créez avec nous! Faites un don !

Newsletter

Chercheurs de Bonheur Ressources sur le bonheur, la loi de l'attraction, la pensée positive et l'accomplissement de soi.
Suivez-moi sur Hellocoton