Manquer d’argent (Doit-on se glorifier de)

Certains auteurs ou blogueurs se vantent de manquer d’argent et d’être néanmoins heureux. Le discours est le suivant : « Je n’ai pas d’argent mais je suis heureux car je rencontre des centaines de personnes qui pourvoient à mes besoins ! L’univers pourvoit à mes besoins ! Je vis dans l’Abondance ! Je fais des rencontres extraordinaires ! ». C’est une façon de voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide. Notons tout de même qu’on peut aussi faire des rencontres supers tout en ayant de l’argent… Ce blog est résolument axé sur la pensée positive cependant j’émets quelques réserves sur le grand « déballage » pro-pauvreté qui sévit à l’heure actuelle sur la toile…

 En effet, selon moi, il n’est pas bon de clamer sur les toits que l’on manque d’argent mais que l’on est bien heureux ainsi. Tout d’abord cette pensée – plutôt négative – sonne faux puis elle s’ancre dans l’inconscient. Le message envoyé à l’univers est le suivant : « Je manque d’argent mais je suis heureux comme ça, donc ne changeons rien s’il te plait ! ». De plus, pour peu qu’on soit auto-entrepreneur ou entrepreneur tout court, ça offre une image assez restreinte à l’autre de nos capacités. Qui voudrait engager un auto-entrepreneur dans le manque et qui n’a pas de clients ? Un philanthrope aisé, peut-être… Hélas, ça ne court pas les rues.

 Compter sur les autres : un choix qui en vaut un autre

Pour en venir à ma propre carrière (je suis auteur, compositeur et prof de danse) et à mon expérience : j’ai toujours eu la fibre artistique et j’ai décidé, dès mon plus jeune âge, de faire des arts mon métier. Cela ne signifie pas que j’ai souhaité vivre « la bohème » non plus… Je me suis formée à tous les aspects de l’art : communication visuelle, marketing, arts appliqués, arts du spectacle etc. J’ai toujours eu un métier personnellement enrichissant et cet aspect venait pallier au manque financier évident. Lorsqu’on vit de son art (écriture, peinture, danse etc.), on est déjà bien heureux de gagner ne serait-ce que 1200 ou 1300 € par mois en faisant exclusivement ce qu’on aime. C’est un choix qui en vaut un autre… Pas de quoi se glorifier. Sans le soutien financier de mes proches je n’aurais jamais pu être éditée, ni même me payer un arrangeur ou passer en studio… Cela j’en suis consciente même si bien-sûr le travail fourni pour me développer artistiquement et professionnellement a été énorme ces vingt dernière années. Cependant j’émets quelques avis mitigés sur ce mode de vie « au jour le jour »…

Pourquoi se glorifier de vivre « au jour le jour » ne tient pas la route sur la durée

1)      Cela devient très compliqué lorsqu’on a des enfants à charge et des frais fixes. On ne peut plus mettre la même énergie à la démarche.

2)      Cela devient très compliqué lorsqu’on est en couple et donc que l’on ne peut accorder tout son temps à sa passion. Car les gens qui prônent le type de vie « Au jour le jour » où seul l’Univers pourvoit doivent être passionnés par ce qu’ils font. Personnellement j’écris, je compose et je danse. Je mange danse, je bois danse, je vis danse, j’écris danse… C’est ma façon de vivre. Lorsqu’on a un métier artistique passion et évolution professionnelle sont intimement liées et arriver à jongler entre vie familiale et vie professionnelle est un casse-tête. Il est clair qu’à l’heure actuelle avec une famille, il me serait impossible de redevenir la baroudeuse que j’ai été, toujours sur la route en quête de sujets journalistiques croustillants, en France, en Grèce, à Malte ou ailleurs…

3)      Si l’on est issu d’un milieu où la sécurité financière est primordiale (ex : parents fonctionnaires), la pression extérieure peut être énorme… Je connais de nombreux artistes qui ont abandonné leurs rêves et leur discours de type : « Je n’ai pas d’argent mais ça me plait bien » suite aux pressions familiales… Devenir facteur quand on est sculpteur est un choix alimentaire qui s’apparente à … un deuil !

4)      Il y a toujours un risque de voir ses « mécènes » se lasser ou passer à quelqu’un d’autre si on n’est pas à la hauteur. Le « mécénat » n’a qu’un temps et doit être vu comme une période-charnière où il faut absolument réussir, sous peine de ne plus voir cette chance se renouveler… Un mécène a une attente. Il ne jette pas l’argent pas les fenêtres, il faut que l’échange lui apporte un minimum de satisfaction…

 Les mérites du manque : ça va un instant …

Pour résumer : Des artistes comme Béjart ont vanté les mérites du manque : sans manque, pas de créativité ; on est plus efficace en créant dans la contrainte etc. et il est vrai que le manque peut être un catalyseur si on y fait appel « pour s’en sortir » justement. N’importe quel artiste ou pigiste baroudeur vous dira qu’il a besoin d’argent pour mener ses projets à bien… Se vanter d’être heureux de ne pas en avoir et d’être heureux de la situation me parait contradictoire. C’est cependant une vision rassurante de la précarité qui est fournie pour celui qui craint les lendemains difficiles.

« Ne crains point! »

Pour ma part, dans les moments de doute, je me réfère plutôt à un passage biblique qui dit : « Ne crains point ! », en partant du principe que la crainte n’élimine pas le danger. Cela me semble infiniment plus positif. Question de regard…

Pour aller plus loin :

Tags: , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Découvrez ma musique !

Mon nouveau livre est sorti !

Pensée du jour

CET HOMME EST-IL AMOUREUX ?

Découvrez mon livre sur les Pervers Narcissiques

Découvrez mon livre sur la Perversion au travail

Découvrez mon livre sur les faux amis !

Obtenez l’Abondance que vous méritez bien ! Livre « Restaurez votre créativité » 240 pages pour assurer votre succès !

Pensée sur l’Abondance

" La mesure de votre vie ne sera pas dans ce que vous vous accumulez, mais dans ce que vous donnez ". Wayne Dyer.

Co-créez avec nous! Faites un don !

Newsletter

Chercheurs de Bonheur Ressources sur le bonheur, la loi de l'attraction, la pensée positive et l'accomplissement de soi.
Suivez-moi sur Hellocoton