La routine est-elle un « anti-chaos » ?

Vous le savez peut-être, j’ai repris il y a peu des études dans le but d’ouvrir mon cabinet dans le domaine de la pensée positive, prochainement. Au programme beaucoup de psychologie, de médecines douces et de cas concrets. Nous avions parlé ici du concept de résilience et de celle de Drame (ces personnes qui ont tendance à tout dramatiser pour faire parler d’elles, être plus entourées et se donner de la valeur ajoutée). Il y a une autre notion importante à connaître pour celui qui recherche le bonheur : celui de saine Routine.

Contre une vie pleine de désordre …

Beaucoup de gens cultivent une vie pleine de désordre, surchargée à tous les points de vue (au point de vue relationnel, amoureux mais aussi dans leurs hobbies, passions, loisirs). Ainsi j’ai été contactée dernièrement par une blogueuse Voyages qui fait le tour du monde (et s’endette pour cela) mais qui avoue d’emblée ne plus voyager pour le plaisir mais dans le seul but de faire mieux et plus que les autres blogueuses Voyages. C’est sur une plage paradisiaque du côté de Tahiti qu’elle a soudain pris conscience qu’elle pestait depuis 2 heures pour prendre LA photo qui ferait pâlir de jalousie les autres blogueuses plutôt que de profiter de ce lieu d’exception, du plaisir du Temps présent. Mais il y a aussi le cas de cet homme de presque 45 ans qui accumule les conquêtes amoureuses: une copine à chaque saison pour se prouver qu’il pourra toujours séduire et que la vie de couple plan-plan de ses amis rend malade de jalousie… A qui le tour ?

Quand la période des excès est derrière …

Moi-même j’ai eu des tas de loisirs pendant des années et j’ai été très entourée entre 20 et 30 ans. Aujourd’hui je vis avec ma petite famille à la campagne, dans un village où il y a peu de choses à faire et je ne me consacre plus qu’à mon travail d’auteur la semaine et de compositrice. J’ai revu le nombre de mes amis et je dois dire que je me suis limitée à quelques artistes comme moi (des peintres ou plasticiens sans la grosse tête) et à mes relations musicales (guitaristes, arrangeurs etc.) Je trouve ma dose d’exotisme dans mes collaborations et mes créations en collaborant avec des musiciens américains ou anglais et c’est un peu mon bol d’air frais. J’ai passé la période où j’avais besoin d’aller à des tonnes de concerts pour m’amuser un peu et celle du shopping à outrance le samedi qui rythmait ma vie de parisienne, un peu bo-bo…

Moins de chaos, plus d’Essentiel …

Au bout de 7 ans de vie commune avec mon mari, nous sommes entrés dans une saine routine qui consiste à s’occuper des enfants et de notre couple, gagner notre argent depuis la maison, s’aérer le dimanche et collaborer respectivement aux projets qui sont importants pour l’autre. Nous avons éliminé tout « chaos » de notre vie en ne fréquentant plus les empêcheurs de tourner en rond et les amies hystériques qui faisaient sonner les téléphones de la maison en pleine nuit en réveillant tout le monde, du plus petit au plus grand. Bien entendu nous bougeons quand même. Nous partons la moitié des vacances scolaires aux alentours (en Belgique, en Allemagne ou plus loin dans le Sud, en Ardèche etc.) selon les envies du moment sans trop planifier les choses. En psycho on recommande souvent aux gens en burn-out de reprendre des petites activités paisibles et de s’appuyer sur de saines routines. Pour nous c’est devenu un mode de vie. Quand je constate parfois le mode de vie de mes amis restés à Paris (qui depuis ces 7 ans d’absence ont quasiment tous divorcé), je me sens parfois totalement décalée. Beaucoup n’ont pas d’enfants et vivent comme des adolescents, chassant le vernissage gratuit, la soirée branchée, chaussant leurs rollers le weekend pour la rando hebdomadaire, buvant leur rouge sur les quais de Seine l’été. Cela me fait sourire car me rappelle ma jeunesse bien-sûr mais en même temps a tendance à me faire « pleurer » intérieurement … Sommes-nous sur terre dans le simple but de dépenser, de s’amuser et finalement tout cela n’est-il pas lassant, à quarante ans ? L’école, les couches de bébé, les courses au supermarché, le travail d’écriture ou de composition entre 14h00 et 17h00 sont-ils devenus notre Anti-chaos ? Je le pense sincèrement et sans regrets bien entendu. Nous sommes moins exposés à la pollution que la moyenne, beaucoup moins stressés, nous avons la chance d’être propriétaires et d’accomplir nos rêves de jeunesse. Je débute l’enregistrement de mon 4eme album et je me sens de mieux en mieux dans mon traval de parolière pour les autres que j’ai sincèrement envie d’aider…

La saine routine est un anti-chaos dans le sens où :

-Elle donne des repères temporels

-Elle développe des habitudes qui deviennent vite nécessaires à une qualité de vie optimisée surtout avec des enfants (ex: le grand ménage du dimanche, pas glamour pour un sou mais tellement utile quand déboule le lundi matin et la danse des cartables… Les weekends à la mer, courts mais qui aident à reprendre des forces pour les semaines à venir etc.)

-Elle permet d’apprécier les petites choses ce que beaucoup ne savent plus faire, « Less is more »…

-Sans « fermer l’esprit », elle permet de remarquer les excès et les dysfonctionnements qui vous guettent …

-Elle permet de se focaliser sur l’Essentiel plus que le superficiel.

Parmi mes petits moments de bonheur, des choses toutes simples comme prendre le temps de cuisiner chaque midi, pas pour moi car je maintiens ma ligne depuis 10 ans avec un régime strict mais pour ma famille, celui de chiner des pulls vintage et de les customiser ou encore me poser quelques instants pour lire un livre que j’aime à bébé (parmi mes classiques : Le Magicien d’Oz, Alice aux Pays des Merveilles…), ou façonner son album photo. J’aime aussi me faire les ongles (si, si) pour pianoter sur mon Ibook shell antique (voir photo). Le bonheur tient souvent à peu de choses. Il faut du temps, des maladies et parfois des pertes pour se souvenir de ce qu’on aimait vraiment plus jeune, de ce qui nous mettait en joie, et pouvoir se rattacher à ces choses, loin du matérialisme et des excès que nous vend notre époque …

 

Tags: , , , ,

2 réponses à La routine est-elle un « anti-chaos » ?

  1. moumin djama ahmed dit :

    Salut mes amis, tout va bien sinon comment je peux avoir un ami fidèle qui soit diffèrent des autres ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Découvrez ma musique !

Mon nouveau livre est sorti !

Pensée du jour

CET HOMME EST-IL AMOUREUX ?

Découvrez mon livre sur les Pervers Narcissiques

Découvrez mon livre sur la Perversion au travail

Découvrez mon livre sur les faux amis !

Obtenez l’Abondance que vous méritez bien ! Livre « Restaurez votre créativité » 240 pages pour assurer votre succès !

Pensée sur l’Abondance

" La mesure de votre vie ne sera pas dans ce que vous vous accumulez, mais dans ce que vous donnez ". Wayne Dyer.

Co-créez avec nous! Faites un don !

Newsletter

Chercheurs de Bonheur Ressources sur le bonheur, la loi de l'attraction, la pensée positive et l'accomplissement de soi.
Suivez-moi sur Hellocoton