# 9 La normalité, pour une fois …

Il y a des jours où je trouve plutôt raisonnable (et limite ressourçant) de s’accorder une journée normale à la maison, sans studio, sans création artistique, sans réseautage et sans blogging (ou presque puisque je tape ce post…). Les journées « normales » dans une carrière artistique où on pense sans cesse à terminer un projet, à le promouvoir et où les réalisations entrainent des lancements, des invitations, des échanges etc. il n’y en a pas tant que cela…

Mon enfant ayant un gros rhume, c’est le jour que j’ai choisi pour « ralentir », lâcher l’ordinateur et mes activités habituelles (compo, blogging, rédaction, communication). C’est simplement une chose folle car mon téléphone a sonné toute la matinée. Nous terminons l’album, le lancement approche et il reste tant à faire …

Il me reste en tout et pour tout 2 bonnes semaines pour tout mettre à plat et avancer mais aujourd’hui j’ai choisi de dire   »Stop! ».

Je me suis permise de laisser mon portable sonner dans le vide et de ne pas écouter mes messages.

Avec mon fils, nous avons regardé L’extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S Pivet

Parce que tous deux aimons les grands espaces et les voyages en terre inconnue, le drôle, le touchant et l’invraisemblalble, le rhume de mon fils a été une formidable occasion de se retrouver, sous nos plaids, à regarder un film ensemble, dans l’après-midi et en pleine semaine.

Bien-sûr j’avais prévu de travailler après…. À la base… Mais finalement, c’est l’avantage lorsqu’on est aussi free lance : j’ai reporté tout cela à demain !

Après cette petite séance de lâcher-prise, c’est certain j’ai pu prendre conscience de deux ou trois choses à changer …

Comme le fait de vivre systématiquement dans le souci des problèmes de logistique à résoudre (le pied de micro cassé, l’ancien collaborateur qui casse mon travail actuel tout simplement parce que son nom ne figure plus « au générique », le lecteur qui suggère que je passe tel livre papier en kindle etc.)

Tout comme avant d’aller dormir il faudrait laisser les pensées et les soucis dans des casiers imaginaires à l’entrée de la chambre, il est bon parfois de laisser « l’urgent » et le « toujours plus urgent » à la porte, justement quand il ne le faudrait pas. C’est dans ce genre de situation que nous trouvons encore le temps d’apprendre sur nous et sur les autres.

 

Tags: , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Découvrez ma musique !

Mon nouveau livre est sorti !

Pensée du jour

CET HOMME EST-IL AMOUREUX ?

Découvrez mon livre sur les Pervers Narcissiques

Découvrez mon livre sur la Perversion au travail

Découvrez mon livre sur les faux amis !

Obtenez l’Abondance que vous méritez bien ! Livre « Restaurez votre créativité » 240 pages pour assurer votre succès !

Pensée sur l’Abondance

" La mesure de votre vie ne sera pas dans ce que vous vous accumulez, mais dans ce que vous donnez ". Wayne Dyer.

Co-créez avec nous! Faites un don !

Newsletter

Chercheurs de Bonheur Ressources sur le bonheur, la loi de l'attraction, la pensée positive et l'accomplissement de soi.
Suivez-moi sur Hellocoton