La femme du T.E.R et la statuette d’Isadora Duncan

Peut-être l’ai-je déjà dit : j’ai quitté Paris pour m’installer à la campagne, il y a maintenant presque trois ans. Me rendre sur la capitale nécessite une demi-heure de voiture puis une heure de train. J’effectue une à deux fois par mois ce trajet pour me rendre à divers rendez-vous professionnels. C’est une conversation entendue dans le train, en rentrant chez moi qui a suscité la rédaction de cet article. Une femme discutait, son téléphone portable à l’oreille. Tout d’abord, elle téléphona à son mari pour lui expliquer qu’elle venait de se rendre chez son médecin pour un problème de tendon à la cheville. Elle lui conta pendant une vingtaine de minutes tous les changements que la « disparition » de son tendon allaient entrainer dans leur vie de couple : elle ne pourrait plus faire le ménage et ceci demanderait le recrutement d’une femme de chambre, ce qui allait, donc, leur coûter très cher… « Peut être toutes leurs économies » suggérait-elle… Puis elle expliquait comment leur confort de vie en serait affecté. Elle annonçait enfin qu’il faudrait euthanasier les chevaux puisqu’elle ne serait plus capable de porter les bottes de foin et les compléments alimentaires jusqu’à leur box…

L’inconscient prend pour vérité tout ce qu’on lui dit…

De temps à autre, elle reniflait, comme si elle pleurait. C’était un vrai spectacle pour les voyageurs… Elle disait que si elle avait assumé de nombreuses choses jusqu’ici, seule, cela allait changer! Et encore que sa souffrance à la cheville était telle qu’elle était incapable de porter un sac de courses sur deux mètres. Elle continuait de la sorte, expliquant que jamais plus elle ne pourrait préparer de repas puisque la station debout devant des fourneaux lui serait impossible! Au passage sous un tunnel, la conversation fut coupée. Elle s’étonna que son mari ne rappela pas, lui attribuant quelques noms d’oiseaux exotiques…

Elle appela alors sa fille et lui raconta exactement la même chose. Elle prit soin, encore une fois, de préciser à quel point elle devenait vieille : « A 65 ans, je ne peux plus me permettre de m’agiter comme cela! ». Comme sa fille n’eut pas l’air « d’accrocher » à la conversation, elle appela sa sœur… Puis sa mère, et enfin une amie.

En l’espace d’une heure elle avait donc répété cinq fois ce discours négatif. Imaginez l’impact que cette conversation, qu’elle soit basée sur du vrai ou du faux, a pu avoir sur son inconscient! L’inconscient prend pour vérité tout ce qu’on lui dit, tout ce qu’on « image » dans notre esprit ! L’univers ne saisit pas la différence entre ce que nous voulons et ce que nous craignons! Il se contente de réagir aux mots et aux concepts que nous lui adressons. Dites : « J’ai peur de devenir pauvre » et l’Univers vous enverra le manque alors qu’il est si simple, lorsqu’on pense positif, de dire : « Merci pour l’abondance que tu m’adresses ! ».

Remercier pour quelque chose que l’on ne possède pas encore !

Remercier pour quelque chose que l’on ne possède pas encore est même une façon efficace de l’obtenir. Avez-vous lu mon article sur l’égrégore ? Il est plus compliqué pour moi de posséder un égrégore impalpable et invisible (une charge d’énergie ne se voit pas à l’œil nu) que de répondre à un égrégore palpable et visible. C’est pourquoi il y a quelques mois, je me mettais en quête d’un objet parfait pouvant symboliser mon égrégore et accueillir son énergie. Je souhaitais bien-sûr avoir de réelles affinités avec cet objet. Il me fallait un objet qui me ressemble. Je n’aime pas les objets modernes. J’aime l’ancien, ce qui a vécu et les choses qui possèdent une histoire. Comme je suis passionnée de danse, j’imaginais un bel objet antique comme une statuette d’Isadora Duncan. Mais c’est en consultant les annonces du Bon Coin que je tombais sur une superbe statuette de porcelaine. Elle ne coûtait que 20 €, portait une signature, un numéro de série et était divinement belle. Elle représentait une danseuse à longue robe vaporeuse soutenant dans l’une de ses mains un globe d’or…

Beaucoup de satisfaction !

J’envoyais immédiatement mon chèque au vendeur mais je mis beaucoup de temps à pouvoir récupérer la statue : une fois je n’étais pas là, une autre fois c’est lui qui était injoignable… Le jour où je me décidais à effectuer les 120 km nous séparant pour la récupérer, le pont menant au quartier où résidait le vendeur était coupé! Ce fut une vaste aventure mais je finis par avoir ma statuette d’Isadora Duncan que je nommais « Égrégore de la rédaction, de la danse et du chant » (je suis auteur, pédagogue en danses de loisirs et je compose). Bien-sûr, comme avec tous les égrégores (car ils fonctionnent) je reçus beaucoup de satisfaction aussi bien artistique et professionnelle. Je notais une augmentation du volume de rédactions commandées et de mes heures de cours. Ce qui est curieux c’est que chacune de mes commandes de rédaction d’entreprise se mirent à relever du domaine de la danse ! Vous l’avez compris, égrégore ou pas, l’Univers répond à ce qu’on lui envoie ! Hier, je soulevais ma statue pour taper dans Google le nom de son sculpteur et les indications contenues sur le socle (date, numéro de série). Je trouvais la photographie d’une statuette identique à la mienne, vendue chez un antiquaire londonien : valeur 500 € ! Un bel investissement que j’ai fait à l’instant même ou je décidais de posséder cette statuette pour en faire un égrégore d’abondance ! L’Univers nous adresse ce que l’on imagine! Et la femme du TER peut s’attendre à recevoir exactement ce qu’elle lui a envoyé, et hélas, par 5 fois. Soignez vos pensées au quotidien ! C’est un pas vers l’abondance et le positivisme !

« Ce sont les pensées d’un homme qui déterminent sa vie ». Marc-Aurèle

Bien amicalement, restons connectés !

Pour aller plus loin :

——————————————————————————————————————————————–

Copyright 2012 Céline Schmink Reproduction autorisée sans apporter aucune modification du texte et en indiquant la source d’origine : www.chercheursdebonheur.com

Pour vous procurer les livres de Céline Schmink : www.chercheursdebonheur.com/acheter-mes-livres

Pour commander une rédaction personnalisée : www.laredactrice.com

Auteur : Céline Schmink

Artiste complète (écriture, danse, composition pour interprètes sacem) et auteur (développement personnel, romans, arts), Céline Schmink intervient régulièrement auprès de publics variés en tant que Pédadogue en danses (salsa et butoh) et Professeur de Technique Nadeau. Cette passionnée du mouvement, « choréauteur », propose un coaching par la danse butoh : ce processus permet à l’artiste en quête de lui-même ou de renouveau de développer son propre langage corporel, de dépasser ses blocages et de booster sa créativité. Son blog est dédié à la quête du Bonheur dans la vie personnelle et professionnelle. Céline Schmink est, en outre, la créatrice des méthodes « Restaurez votre créativité, accomplissez-vous dans vos dons au quotidien » et « Je danse le Modern’Tsifteteli » . C’est, enfin, une passionnée de pensée positive et de préparation mentale !

Tags: , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Pensée du jour

CET HOMME EST-IL AMOUREUX ?

Découvrez mon livre sur les Pervers Narcissiques

Découvrez mon livre sur la Perversion au travail

Découvrez mon livre sur les faux amis !

Obtenez l’Abondance que vous méritez bien ! Livre « Restaurez votre créativité » 240 pages pour assurer votre succès !

Pensée sur l’Abondance

" La mesure de votre vie ne sera pas dans ce que vous vous accumulez, mais dans ce que vous donnez ". Wayne Dyer.

Co-créez avec nous! Faites un don !

Newsletter

Chercheurs de Bonheur Ressources sur le bonheur, la loi de l'attraction, la pensée positive et l'accomplissement de soi.
Suivez-moi sur Hellocoton