Indicateurs personnels de réussite (Définir ses)

Est-ce aux autres de définir, de considérer ou de juger de votre réussite et de vos succès ? Certainement pas ! En fait, nul ne peut juger de votre réussite personnelle à part vous. Pour rester objectif sur votre parcours vous devez cependant vous fixer des indicateurs personnels de réussite. Ainsi vous pourrez vous accomplir en toute connaissance de cause sur un chemin collectif ou solo.

Pourquoi les autres ne peuvent-ils pas juger de votre réussite personnelle ?

Prenons l’exemple d’un mal-être comme la timidité. Des gens très proches de vous, qui vous ont vu vous battre au quotidien avec ce trait de caractère handicapant en société (ex : timidité maladive) peuvent constater votre transformation le jour où vous devenez plus épanoui. Vous arrivez à mener une réunion devant 10 personnes. Pour vous c’est un véritable challenge. Si tout se déroule au mieux cela vous conforte sur vos progrés. Mais aux yeux des communiquants nés, habitués à mener des colloques tous les mois, vous pouvez rester « Untel qui a mené une petite réunion facile ». Leur opinion ne peut constituer un indicateur personnel de réussite pour vous. A chacun sa victoire. Des petits victoires valent autant que des grandes. Votre bataille vaut autant que leur guerre!

Il en va de même de votre parcours professionnel. Vous avez abandonné un métier administratif stable pour vivre à la campagne et restaurer une maison mais vos revenus sont moindres ? Comment allez-vous être considérés par l’extérieur ? Peut-être comme quelqu’un en voie de marginalisation qui vit dans un « squat » ? Vous avez abandonné un poste à hautes responsabilités pour prendre des cours de théâtre et vous lancer sur les planches en temps de crise… Comment serez-vous considéré ? Probablement comme un dilettante qui n’a vraiment pas le sens des priorités.

Mieux : c’est la crise, vous avez peu d’argent mais vous avez décidé d’investir dans le vin, les grands crus ou dans l’art. Le peu d’argent en trop dont vous disposez vous le mettez dans des bouteilles et des toiles. Pensez vous que cela sera, pour les autres, une grande réussite ? Certainement pas… Ils diront : «  C’est la crise mais Monsieur ne pense qu’à remplir sa cave !Il a vraiment le sens des priorités celui là ! ». Avez-vous vu le film Capitaine Corelli ? La scène où l’héroïne harcèle le capitaine lui reprochant de ne pas s’investir dans la guerre : « Les gens que j’ai connu, ceux avec qui j’ai grandi meurent pour leurs convictions et vous que faites-vous ? Vous chantez! On est en guerre mais vous tout ce qui vous motive c’est chanter! »…

Vous voyez, personne ne peut comprendre ce qu’un acte de réussite personnel est pour vous ! Il n’y a que vous qui puissiez le définir.

D’un autre côté, imaginez un homme qui n’a jamais rien fait mais ayant un père ou une mère illustre et qui pourra ainsi s’en sortir. Pensez-vous, vous-même, que ce soit une réussite personnelle ? Peut-être, comme moi, pensez-vous : «  Bien sûr voilà encore un fils d’untel qui réussit ! Ah ces enfants de ! »

Maintenant, prenons un homme qui travaille peu mais qui décroche un bel héritage. Il est probable qu’il en ressentira peu de « réussite personnelle » à proprement dit mais pas forcément. Tout dépend de son estime de lui-même. Si elle est myenne mais stable i sera l’homme le plus heureux du monde et pensera qu’il l’a vraiment mérité. Aors que d’autres à l’estime faible et friable se diront : « Je n’ai même pas mérité cela ! ».

Voici comment définir vos propres indicateurs personnels de réussite :

Evaluez la réalisation de vos rêves et désirs à long terme, à moyen terme et à court terme.

Ex : Quand j’étais enfant, je souhaitais devenir journaliste. J’ai eu de multiples emplois de 20 à 30 ans, mais j’ai fini par le devenir. J’ai donc su mener ma barque et cela est un bon indicateur de réussite personnel. Notez : J’ai su mener ma barque pour concrétiser mon désir premier.

Ex : Il y a deux ans j’ai suivi une formation pour me spécialiser dans l’écologie. J’ai fait cette formation sans grande illusion car les places de journaliste en environnement sont chères… Mais voilà que six mois plus tard j’avais trouvé une place ! Notez : J’arrive à concrétiser mes désirs même dans l’adversité. Je sais emprunter des chemins de traverse pour compléter mes objectifs.

Ex : Il y a un an je n’imaginais même pas acheter une maison. Je pensais rester locataire à Paris pour un prix exorbitant ad vitam aeternam. Aujourd’hui je me suis éloigné de Paris mais je suis propriétaire. Mes amis qui critiquaient mon choix m’envient maintenant surtout avec la hausse des loyers. Pour achetée ma maison je ne me suis même pas endetté car elle ne coûtait pas cher. C’est une grande sécurité pour moi d’avoir un toit gratuit au dessus de la tête, surtout en temps de crise ! Notez : J’ai su me mettre à l’abri seul et rapidement.

Résumez vos indicateurs de réussite :

-Évoluer dans le poste de ses rêves

-S’adapter et se former régulièrement. Posséder une capacité d’adaptation aux situations.

-Être à l’abri financièrement. Être propriétaire.

Ce sont vos indicateurs personnels de réussite.

Imaginez maintenant que vous tentiez de les imposer à voter ami Pierre, acteur-baroudeur… Comparons vos indicateurs personnels de réussite à ceux de Pierre :

Vous Pierre
Évoluer dans le poste de ses rêves Ne pas m’ennuyer dans mon métier. Jouer aux quatre coins du monde.
S’adapter et se former régulièrement. Avoir une capacité d’adaptation aux situations. Gagner de l’argent en restant moi-même, sans avoir à m’adapter à de nouvelles techniques de jeu régulièrement ! Rencontrer un max de femmes !
Être à l’abri financièrement. Être propriétaire. Etre hébergé dans des lieux de rêve, être le pacha « en tournage ». Avoir un ancrage chez mes parents afin de ne pas avoir à me tracasser avec un appartement…

Si vous vous comparez à Pierre, vous serez drôlement content de vous. Et s’il se compare à vous il vous plaindra d’avoir une petite vie si stable, si prévisible ! No comment…

La seconde phase pour définir vos indicateurs est une phase de DIAGNOSTIC. Reprenons notre exemple :

Ex : Quand j’étais enfant, je souhaitais devenir journaliste. J’ai eu de multiples emplois de 20 à 30 ans, mais je n’ai pas réalisé mon rêve. Notez : Qu’est ce qui a fait que je ne suis pas arrivé à réaliser ce désir : manque d’autorité, manque de communication, trop peu de talent pour l’écriture, frein psychologique.

Ex : Il y a deux ans j’ai suivi une formation pour être journaliste. J’ai fait cette formation sans grande illusion. D’ailleurs je n’ai pas trouvé d’emploi/ Notez : Je ne persévère pas assez quand cela devient difficile.

Ex : Je paye un loyer de folie. Je voudrais devenir propriétaire loin de Paris pour m’assurer un toit mais je ne trouve pas une maison à mon petit budget. Notez : Je ne sais pas me donner les moyens de trouver ce qui est fait pour moi.

Résumez vos indicateurs personnels de réussite secondaires :

-Savoir ôter tout frein sur mon chemin.

-Forger davantage ma volonté.

-Accepter que des choses soient faites juste pour moi et m’attendent.

Définir ensuite ce qui peut vous MOTIVER

-Lire chaque jour un article sur la persévérance

-Appliquer à ma vie une méthode qui forge la volonté

-Fêter les réussites et les dons de l’abondance qui arrivent dans ma vie.

Donnez vous ensuite les moyens de maintenir ces progrès en continu :

-Tous le six mois je prends une journée pour revoir tout ce que mes lectures sur la persévérance m’ont apporté.

-Je transmets ma méthode pour forger la volonté à quelqu’un

-Je continue de noter tout le bien qui m’arrive.

Résumez maintenant tous vos indicateurs personnels de réussite :

-Evoluer dans le poste de mes rêves

-M’adapter et me former régulièrement. Avoir une capacité d’adaptation aux situations.

-Etre à l’abri financièrement. Etre propriétaire.

-Savoir ôter tout frein sur mon chemin.

-Savoir forger moi-même ma volonté.

-Savoir accepter que des choses soient faites juste pour moi et m’attendent.

-Effectuer un travail quotidien sur la persévérance.

-Maîtriser une méthode qui forge ma volonté et transmettre.

-Fêter mes réussites et les dons de l’abondance qui arrivent dans ma vie.

Écrivez VOS indicateurs :

Je ne m’offusque pas de ce que pensent les autres sur ma réussite ou sur ma non réussite car j’ai mes propres indicateurs de réussite. Pour moi, j’ai réussi quand j’évolue dans le poste de mes rêves et sais m’y adapter régulièrement. Quand j’ai réussi à devenir propriétaire, peu importe le lieu et le prix de la maison. Quand je suis volontaire et énergique et que je ne me laisse pas abattre par les événements. Quand je suis attentif aux bonnes choses qui m’arrivent. Quand je maîtrise un moyen de conserver cette volonté en toutes circonstances et peux le transmettre à d’autres. Quand je persévère et que je fête mes réussites, même tout seul.

Céline Schmink

Tags: , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Pensée du jour

CET HOMME EST-IL AMOUREUX ?

Découvrez mon livre sur les Pervers Narcissiques

Découvrez mon livre sur la Perversion au travail

Découvrez mon livre sur les faux amis !

Obtenez l’Abondance que vous méritez bien ! Livre « Restaurez votre créativité » 240 pages pour assurer votre succès !

Pensée sur l’Abondance

" La mesure de votre vie ne sera pas dans ce que vous vous accumulez, mais dans ce que vous donnez ". Wayne Dyer.

Co-créez avec nous! Faites un don !

Newsletter

Chercheurs de Bonheur Ressources sur le bonheur, la loi de l'attraction, la pensée positive et l'accomplissement de soi.
Suivez-moi sur Hellocoton