Ho’Oponopono : Les premiers effets se font sentir …

La simplicité apparente du Ho’Oponopono

Un court article cette semaine pour vous dire que lors de ma dernière formation Psycho / Développement personnel (qui portait sur les Croyances limitantes, comment les déceler et les éliminer de sa vie) j’ai validé un module sur la fameuse pratique hawaïenne du Ho’Oponopono.

La méthode est vraiment intéressante surtout quand certains formateurs et auteurs comme Joe Vitale vous l’expliquent et apportent, de plus, leurs témoignages de pratique et leur propre vision.

Je ne reviendrai pas sur ce concept fort connu qui consiste à prendre la responsabilité à 100% de tout ce qui nous arrive ou vient à nous (ex: je suis – quelque part – responsable des maux du client qui se présente à moi, cela peut paraître loufoque sauf si on considère que nous sommes les uniques créateurs de notre vie, et dans ce cas que nous avons attiré ledit client à nous). Vous trouverez aisément de nombreux articles décrivant le Ho’Oponopono sur la toile.

La prière est simple. Je la fais dans cet ordre :

Je suis désolée

Pardonne-moi

Merci

Je t’aime

« Je suis désolée » permet d’accepter que nous sommes les créateurs des événements qui se présentent à nous et des situations qui rythment notre vie et celle des autres, du monde, de l’univers et de tout ce qui nous entoure et vient à nous.

« Pardonne-moi » signifie que pour le fait d’être responsable de ce qui se présente à nous (principe de responsabilité à 100%) nous nous repentons

« Merci » est notre gratitude car une mémoire dysfonctionnelle nous a été montrée, révélée, dévoilée

« Je t’aime » est la phrase la plus puissante pour apaiser et nettoyer cette mémoire. L’amour permet la guérison. On l’envoie à la fois vers la divinité, soi et bien-entendu vers la mémoire qui nous a posé problème.

Mais la prière peut également s’effectuer dans un ordre différent. Le principe étant de « nettoyer » nos mémoires régulièrement et le plus possible avec. Ne vous fiez pas à son apparente simplicité. En disant au monde et à votre conscient « Je t’aime » plusieurs centaines de fois par jour, vous libérez en vous et à l’extérieur un pouvoir extraordinaire, balayant les « mémoires ». Souvenez-vous aussi : la vibration d’amour est la plus puissante sur terre. Elle surpasse et anéantit les vibrations négatives.

Les mémoires : ces programmes inconscients qui se rejouent sans cesse

Une mémoire est un souvenir qui se rejoue régulièrement dans notre vie. Par exemple : Votre ex s’est fait la malle avec une rouquine et maintenant dès que vous en croisez une vous vous sentez triste, impuissante et rabaissée… On est bien d’accord, c’est la mémoire de l’événement désagréable qui vient vous titiller et la belle rousse que vous venez de croiser est probablement très sympathique et n’est absolument pour rien dans votre malaise… Ou encore : votre prof de maths se moquait régulièrement de vous lorsque vous passiez au tableau et maintenant la seule vue d’une craie blanche vous donne la nausée… Encore une fois c’est la mémoire d’un événement difficile qui parle en vous, la craie, elle, n’y est pour rien …

Ces mémoires nous titillent, nous stressent, nous limitent, nous induisent en erreur. Elles nous empêchent de nous lancer dans un projet, de nous accomplir parfois, nous poussant à revoir nos objectifs à la baisse… Bref, on s’en passerait bien mais pourtant nous en sommes REMPLIS !

La prière du Ho’Oponopono nous permet d’effacer toutes ces strates de mémoires traumatiques et désagréables susceptibles de venir ruiner régulièrement notre bien-être et notre potentiel. En « nettoyant » ces mémoires nous allons mieux et nous contribuons à la Paix du monde (« La paix commence en moi, par moi »)

Donc voilà, nous y sommes, j’ai commencé à pratiquer le Ho’Oponopono il y a 2 semaines, en même temps que je lisais le fabuleux « Zéro Limite  » de Joe Vitale alias ‘Mister Fire’. Très instructif, fortifiant et inspirant. Je place le livre au même niveau que Le Pouvoir de l’Intention de Wayne Dyer (même si Zéro Limite nous prouve que justement avoir une intention c’est se limiter quand on a à portée de main la Complétude…)

Et les effets se sont rapidement fait sentir… Je vous les raconte. Certains diront « bon, elle ne nous révèle rien d’exceptionnel ! », peu importe, je vous lire ce que j’ai personnellement ressenti.

Je tiens à préciser que je n’ai pas mis de « hargne » ni de « foi » terrible en effectuant la prière ! A la base je suis « catho » et je prie Jésus et La Vierge Marie depuis mon plus jeune âge. J’ai fait des études de Théologie (licence) et j’ai eu quelques fabuleuses expériences dans ce milieu. Cela ne m’empêche pas d’être une Chercheuse de bonheur et de travailler sur moi en permanence au cas où le Salut viendrait bien … de nous-mêmes !

Nettoyer encore et toujours

Par contre, même sans grande implication, je l’ai répétée dans la journée une bonne cinquantaine de fois, à chaque fois dans l’espoir de nettoyer des souvenirs ou des situations stressantes. Je dois avouer que j’ai ajouté à cela un petit signe de la main (du style « j’époussette le buffet au plumeau »). Pour moi, ça a rendu la prière plus « physique », bien plus « concrète » aussi.

J’ai également acheté une gomme neuve (la classique gomme rose et bleue de notre enfance, douce et rugueuse à la fois) et je l’ai tripotée toute la journée dans ma poche dans le but « d’effacer » les pensées parasites que je pouvais ressentir…

Premier soir : Dans ma phase d’endormissement, entre 23h00 et 00h00 environ, j’ai nettoyé en pensant à mon fils, le petit dernier, qui est super actif et souvent épuisant. D’ailleurs pendant les vacances on a renoncé à le faire dormir dans son lit, lassés d’être réveillés 3 à 4 fois par ses « Maman, viens me chercher ! »… Je dois dire que le petit est horrible aussi quand il dort entre nous car il gigote toute la nuit, nous balance ses pieds dans le dos, sur la tête en effectuant le « tour du cadran » à l’instar de la trotteuse d’une montre… Je l’ai regardé dormir en effectuant le nettoyage et ô miracle cette nuit-là il a dormi à poings fermés ! Nous avons vraiment récupéré !

Je me suis vue marcher sur une immense passerelle faisant des dizaines de kilomètres

Second soir : J’ai nettoyé tous les événements et souvenirs traumatiques liés à mon harcèlement scolaire vécu entre 10 et 17 ans : brimades, moqueries, réflexions. J’ai fait un rêve incroyable, un rêve très réel en 4D. Je me suis vue marcher sur une immense passerelle faisant des dizaines de kilomètres, suspendue à un mètre de hauteur environ, dans les bois. Sur ce pont il y avait des gens qui abandonnaient, qui s’arrêtaient, certains plantaient des flèches dans des rochers mais peu importe, moi je continuais de marcher. Je me suis réveillée avec une formidable sensation d’accomplissement !

Troisième soir : J’ai nettoyé mes peurs d’agir. Il y a certaines choses que je ne fais plus depuis que j’ai 40 ans, que j’adorais faire avant comme voyager au loin, aux US ou encore partir randonner dans des gorges en Grèce etc. Tout ce qui touche à la mer a tendance à me rendre fébrile désormais (même si j’adore l’eau qui est vraiment mon élément). Cela est dû à une mémoire transgénérationnelle (grand oncle disparu en mer à 19 ans… trauma familial encore palpable 60 ans après…) Encore une fois après le nettoyage du soir, un rêve vraiment étrange, toujours en 3D : des collines, des montagnes, des aigles qui volent. Et un réveil positif. La journée même alors que j’avais le choix d’aller remonter ou pas la Dordogne en paddle (nouveau pour moi) je me suis dit : « Bon, vas-y, surmonte tes appréhensions. Tu sais nager, t’es en bonne santé, t’as un gilet de sauvetage, si tu le fais pas là tu le feras nul part ». Et je me suis lancée. C’est fou comme les histoires de famille entendues en veillées peuvent raisonner en nous des décennies plus tard… Donc voilà, après avoir abandonné la voile à 25 ans et avoir donné ma barque sur les conseils familiaux (je ne le regrette pas car j’ai reçu une énorme abondance en retour), me revoici sur l’eau pour de bon et avec plaisir !

Quatrième soir : Idem mais cette fois je dors mal. La répétition de la prière ne me convient pas. Je finis par avoir le cerveau complètement HS et embrouillé. Je me lève crevée d’avoir récité dans mon sommeil. Mauvaise journée et beaucoup de choses partent en vrille. Il faut dire que j’ai tenté de nettoyer les mémoires familiales… Le lendemain à midi tout le monde s’engueule et j’assène des propos très brutaux à mes parents (du genre : vous êtes moches et vieux, taisez vous…). le petit est juste ignoble, il me tape, me griffe etc. Je m’en prends à mon mari qui ne réagit pas assez selon moi… Bref la nervosité est à son comble…

Cinquième soir : Bien que désespérée par tout ça j’insiste et je recommence. Je me sens un peu mieux mais n’arrive pas à éliminer le stress de la veille. Du coup je me lance un nouveau défi : visualiser le Point Zéro, la zone zéro. Trop dur. J’imagine le Lac Powell, plat, sans vent, ses montagnes rouges, c’est déjà pas si mal puisque j’en retire une certaine sérénité, loin d’être comparable à une bonne séance de sophro tout de même…

Sixième et septième soir : RAS, je nettoie sans conviction…

Huitième et neuvième soir : Je nettoie mon boulot de thérapeute. Et hop j’ai deux coups de fils de nouveaux clients dans la foulée !

Dixième soir : Le stress est retombé mais a laissé place à une certaine fatigue morale… Je commence à douter de la méthode lorsque je fais un rêve incroyable… Dans ce rêve-ci je suis au volant, je fais une marche-arrière en pleine rue, devant une vitrine de magasin. Je vois bien que je vais me la payer mais tant pis, j’appuie à fond sur l’accélérateur et boum ! Je me retrouve carrément dans un magasin, une foule agglutinée autour de moi m’insulte. Peu importe,  je chuchote à la caissière : « Désolée mais je devais briser cette vitrine ! C’était écrit, je devais le faire ! » Elle ne m’en veut pas. Je me retourne et l’un de mes amis (parti très jeune) est là, dans une magnifique chemise bleue. Il me sert dans ses bras. Je murmure son prénom. Il répond : « Oui c’est moi ». Et quelque chose se passe, je ressens tout son amour, un amour infini et transcendant qui dure quelques secondes. Un miracle en soi. Et c’est bien ce que nous promettait Zéro Limite justement ! Des miracles ! Ouf je me sens mieux. Je précise que contrairement à d’autres « esprits » de disparus dont je perçois les signes de temps à autre, cet ami-ci est très difficile à « joindre ». Ceux qui lisent ce blog régulièrement et croient aux signes des disparus me comprendront aisément. Certaines âmes sont prolifiques en signes et d’autres sont déjà si loin dans leur évolution (autre plan) que les contacter ou même les « percevoir » est mission impossible. Je prends ce rêve 4D comme un symbole d’évolution personnelle, de transition (briser pour mieux construire, reculer pour prendre de l’élan). Vous l’avez compris le rêve de la passerelle suggérait aussi une période de « transition » probablement induite par la pratique du Ho’Oponopono… Quant aux montagnes et aux aigles, no comment. Élévation spirituelle par excellence !

Impossible pour moi de faire autre chose que de continuer l’expérience donc… Je remarque ces derniers temps que le petit est plus calme et que lui aussi se met à « nettoyer » dans une version simplifiée : « Désolé, merci bien, je t’aime !  »

Je ne regrette point ce nouvel apprentissage qui va aussi m’aider dans mon métier.

La suite au prochain numéro !

 

De loin le livre le plus puissant sur le Ho’Oponopono

Tags: , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Découvrez ma musique !

Mon nouveau livre est sorti !

Pensée du jour

CET HOMME EST-IL AMOUREUX ?

Découvrez mon livre sur les Pervers Narcissiques

Découvrez mon livre sur la Perversion au travail

Découvrez mon livre sur les faux amis !

Obtenez l’Abondance que vous méritez bien ! Livre « Restaurez votre créativité » 240 pages pour assurer votre succès !

Pensée sur l’Abondance

" La mesure de votre vie ne sera pas dans ce que vous vous accumulez, mais dans ce que vous donnez ". Wayne Dyer.

Co-créez avec nous! Faites un don !

Newsletter

Chercheurs de Bonheur Ressources sur le bonheur, la loi de l'attraction, la pensée positive et l'accomplissement de soi.
Suivez-moi sur Hellocoton