« Et vous ? Ils vous plaisent bien les défaitistes ??? » (rires)

Echange de bons procédés entre bloggeurs. Après l’interview des auteurs Florence Samson et Zoran Savic, petit tour au Salon du livre de Thomery pour interviewer Céline Schmink sur son dernier livre dont nous avons déjà parlé ici. Céline nous autorise régulièrement à publier des extraits de ses livres et articles de développement personnel et de ses chroniques radio pour faire profiter le plus grand nombre de sa vision positive de la vie ! Interview d’une passionnée de pensée créatrice.

Rédaction CDB :Bonjour Céline. C’est une jolie journée d’automne avec du soleil ! Vous allez présenter vos livres à l’intérieur toute la journée ?

Oui, c’est un peu pour ça que je suis venue (rires )!.Heureusement i y aura d’autres belles journées comme celle-ci. Ici je rencontre des gens qui me questionnent sur mon dernier livre. Comme il change radicalement des précédents (qui étaient surtout des romans et des nouvelles) je reçois quelques étonnés !

Quelles sont leurs réactions ?

Le propos qui revient souvent est celui-ci : « Mais vous êtes si jeune pour avoir écrit une méthode ! ». Ensuite quand je leur dit que j’ai 36 ans ils sont moins sceptiques. Les plus âgés tournent immédiatement le livre pour lire ma biographie et quand ils voient que j’ai travaillé pour des magazines comme Amina, La Vie ou les Cahiers d’Entreprendre ils me disent immédiatement que cela leur parait très intéressant, qu’il y a une véritable connaissance des rouages de l’entreprise derrière. C’est vrai que le livre se nourrit de toutes mes expériences professionnelles dans le milieu de la presse mais pas seulement. J’ai également travaillé en hôpital lorsque j’étais plus jeune, en structures sociales, à la radio et j’ai monté ma première entreprise à 23 ans. Cela forge l’esprit et le caractère! Je me suis toujours intéressée au côté humain des choses, cela m’a permit de tirer de grands principes pour mon livre.

Quel genre de principes ?

Savoir reconnaître la chance quand elle passe; Savoir l’exploiter; Savoir la provoquer lorsqu’elle parait absente; savoir reconnaître ceux qui veulent vous aider et ceux qui veulent vous rabaisser pour que vous abandonniez vos talents, vos dons et vos projets. Savoir reconnaître un manipulateur pervers narcissique ou au contraire un mentor etc. Mais surtout découvrir ses dons à soi et non ceux que les autres voudraient tellement vous voir posséder… Toute une aventure!

Vous vendez beaucoup ?

Je suis une lève tôt. Je suis arrivée il y a deux heures, avant l’ouverture au public donc. J’ai vendu 3 ou 4 guides et quelques nouvelles « Feriel et l’ultime danse ». La couverture plait beaucoup. Je suis heureuse car les illustrations sont de moi. Je dessine aussi. Je ne viens pas vraiment pour vendre sur place car la plupart des gens avec qui je discute achètent le livre plus tard, via le site de la maison d’édition. C’est une démarche étrange mais c’est comme cela. Nous discutons souvent de leurs soucis, de situations qu’ils considèrent comme bloquées. Lorsqu’ils voient que mon livre peut les aider, leur donner des pistes pour mieux maîtriser les événements et circonstances de leur vie cela doit travailler en eux et ils commandent.

Pour nos lecteurs qui ne vous connaissent pas, pouvez-vous résumer les principes de votre livre ? S’adresse-t-il uniquement aux artistes ?

Il s’adresse à tout le monde, à partir de 16 ans. Pourquoi ? Parce qu’il n’explique pas comment être productif artistiquement parlant mais comment se renouveler au quotidien en exploitant des dons jusqu’ici ignorés ou galvaudés grâce à la pensée créatrice. Il est parfait pour tous ceux qui sortent d’un passage difficile, d’une rupture, d’une remise en question professionnelle, pour tous ceux qui n’ont jamais eu confiance en eux et qui ne s’expliquent pas pourquoi mais aussi pour ceux qui manquent de volonté. Il s’adresse à ceux qui ont envie de dire « Stop à la galère ! Je veux ce que je mérite ! Je veux davantage de justice dans ma vie ! ». Ses principes sont ceux de la pensée positive, de la mentalisation, de la réappropriation de son corps et de son esprit.

Quelle est la place de la religion dans ce ivre ? Vous qui êtes à la base journaliste en religions, peut-on s’attendre à une apologie de la foi chrétienne ?

Non pas du tout. D’ailleurs je parle dans le livre du moment où j’ai perdu la foi ! J’explique pourquoi l’homme ne peut être heureux dans la foi (et cela est valable pour la foi en lui même également) s’il n’est pas clair avec Dieu et avec son Inconscient, s’il ne sait formuler clairement ce qu’il veut exactement et s’il s’attend à ce que des jérémiades et des « petits deals » avec Dieu lui soient profitables ! Il y a Dieu certes mais vous ne pouvez pas tout attendre de lui ! Vous devez aussi vous prendre en main sinon il n’y a pas d’évolution personnelle ! Juste une attente béate…

Le livre « Feriel et l’ultime danse » a été préfacé par la danseuse Juliette Dufour. Vous avez un attachement particulier à la danse ?

Oui. J’ai dansé toute petite, j’ai validé un cursus de danse classique à la Sorbonne à l’âge de 19 ans et je donne aujourd’hui des cours de Technique Nadeau (dont les mouvements sont inspirés de la danse orientale) car je suis prof diplômée et des cours de danse grecque. Comme je le dis dans «mon guide « Restaurez votre créativité, accomplissez-vous dans vos dons au quotidien », le travail sur le corps et aussi important que le travail sur l’esprit. Les deux sont indissociables. Celui qui ne maitrise pas son corps ne maitrise pas son esprit et vice-versa… La danse est un moyen d’expression, j’adore m’exprimer par la plume (mon 8ème livre va bientôt sortir suivi d’un 9eme qui sera un polar) donc il est normal que j’aime varier les moyens d’expressions ! Juliette Dufour est chrétienne est a un parcours passionnant puisqu’elle a été l’élève de Martha Graham et surtout elle prône le détachement de l’ego dans la danse. Elle dit qu’il n’est pas évident de danser face au miroir sans « s’admirer » un peu quelque part. Elle axe son travail sur la danse comme « célébration », « louange » dans laquelle le physique et la beauté physique sont mis de côté. C’est un travail louable car elle est très jolie et expressive mais arrive à mettre cela de côté. Ainsi elle arrive à présenter son travail au delà de son physique agréable.

« Feriel et l’ultime danse » parle de la mort. Le sujet ne semble pas très positif pour une « chercheuse de bonheur » ?

Le livre « Feriel » ne parle pas de la mort stricto sensu. Il parle de la puissance des souvenirs, de la danse et du passage dans l’au-delà. Il dit aussi qu’il est dérisoire de s’attacher aux possessions terrestres, à l’apparence, aux marques et aux signes de réussite sociale. Pourquoi ? Parce que la plupart du temps nous périssons bien avant nos objets… la belle affaire !

Dans votre livre il y a un passage sur les enquiquineurs et les défaitistes. Vous ne les aimez pas ?

Et vous ils vous plaisent bien les défaiitstes ? (rires) Ce n’est pas que je ne les aime pas… Heureusement qu’ils existent sinon mon livre ne servirait à personne ! Personnellement je ne les rejette pas car ils sont une puissante source d’inspiration. Et puis chacun est libre de voir e verre à moitié plein ou à moitié vide. Je préfère le moitié plein! c’est tout! J’ai besoin de rencontrer des cas types de façon à aider les gens à s’en défaire ! A part cela je ne m’entoure pas de gens négatifs. Si je n’ai pas le choix alors je fais avec, mais je déconnecte très vite mon esprit. A écouter les plaintes constantes des uns et des autres on ne s’en sort plus, on perd du temps, de l’énergie… Je les déconseille fortement ! (rires). Un jour un de mes amis me l’a reproché. Il m’a dit que les défaitistes avaient le droit vivre eux aussi ! J’étais sciée car je sais bien que tout le monde a sa place! Si nous étions tous des battants il y aurait peu à apprendre. Il m’a fait de la peine car j’ai compris qu’il se dévalorisait tellement qu’il se plaçait d’emblée et de lui même du côté des défaitistes ! J’ai mis du temps à lui expliquer qu’il valait mieux penser positif mais je crois que tant qu’on n’a pas fait l’expérience de la pensée positive et constaté des résultats concrets dans sa vie cela est difficile à comprendre. Trop souvent hélas la pensée positive est le dernier recours. Quand rien ne fonctionne on y fait appel. Alors qu’en la plaçant d’emblée dans nos vies tout fonctionne mieux!

Le prochain livre ?

Un guide de danse mais je n’en dis pas plus. Il sera suivit de près par un polar.

 Les chansons et la radio, des projets ?

Pour l’instant j’écris pour des chanteurs et des chanteuses. Je compose également. Un CD 2 titres sortira probablement vers le mois d’avril. Pour le coup c’est moi qui chanterai car j’ai reçu quelques compliments sur ma chanson de Noël qui a été répertoriée sur de nombreux sites, et est passée sur pas mal de radios entre novembre et décembre 2011. C’est encourageant ! La radio : je fais quelques chroniques sur PhareFM. Il y a d’autres projets en cours. J’ai pas mal de demandes à ce niveau et niveau Voix aussi. Mais je ne peux pas tout faire. Je suis centrée sur les cours collectifs de gym  douce et de danse que je donne, l’écriture et la publication de mes livres et bien-sûr ma vie de famille. J’écris énormément. Tous les jours ! Je suis très inspirée et si j’ai à cœur d’écrire un livre je le fais même si ça met du temps ! Finalement rien ne m’arrête jamais! Je suis assez hyper active…

Je ne vous ai pas demandé, quel est votre livre préféré ?

De très loin « Le pouvoir de l’intention » de Wayne Dyer. J’aime aussi Shakti Gawain et Castaneda. Plus classique : Aragon et Rimbaud! Oops j’allais oublié que j’aime aussi « Les urnes funéraires » de Sir Thomas Brown, les « Confessions » d’Augustin et la « Somme théologique » de Thomas que j’appréciai peu à la fac de théologie mais que je comprends mieux maintenant, au calme…

Propos recueillis par C.B pour chercheursdebonheur.com

 

 

Tags: , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Découvrez ma musique !

Mon nouveau livre est sorti !

Pensée du jour

CET HOMME EST-IL AMOUREUX ?

Découvrez mon livre sur les Pervers Narcissiques

Découvrez mon livre sur la Perversion au travail

Découvrez mon livre sur les faux amis !

Obtenez l’Abondance que vous méritez bien ! Livre « Restaurez votre créativité » 240 pages pour assurer votre succès !

Pensée sur l’Abondance

" La mesure de votre vie ne sera pas dans ce que vous vous accumulez, mais dans ce que vous donnez ". Wayne Dyer.

Co-créez avec nous! Faites un don !

Newsletter

Chercheurs de Bonheur Ressources sur le bonheur, la loi de l'attraction, la pensée positive et l'accomplissement de soi.
Suivez-moi sur Hellocoton