Devenir résilient (Est-il aisé de)

On entend beaucoup parler du concept de résilience, ce concept psycho qui consiste à intégrer et à prendre acte d’un épisode traumatisant pour éviter de sombrer dans la dépression. La résilience est le don de rebondir dans une épreuve ou un conflit brutal. La résilience serait rendue possible notamment grâce à la mémoire et au passé, en arrivant à tirer partie des expériences positives de l’enfance.

Personne n’est égal face aux traumatismes

Nous ne sommes pas égaux face aux traumatismes de la vie. Certains se laissent totalement abattre par des échecs ou des événements traumatisants, construisant leur vie autour, refusant toute aide ou s’auto-détruisant. D’autres arrivent à surmonter tant bien que mal. D’autres encore croient surmonter en arrivant à « classer » l’événement traumatisant rapidement (mais dans ce cas l’inconscient peut leur renvoyer physiquement le fait trop vite enfoui, un jour…) et d’autres enfin rebondissent carrément sur leur mal ! Ils arrivent à trouver la force d’intégrer l’événement, de se reconstruire malgré ou avec lui et bien plus encore. Il y a donc des victimes qui restent à terre et des guerriers quasi invincibles qui continuent encore et encore. Personnellement je me laisse rarement abattre. Je suis une touche à tout qui aime expérimenter et sur le chemin de la découverte, bien et mal se côtoient souvent. J’ai tout de même une bonne astuce pour rester dans la résilience : je ménage mes arrières. Par exemple, à l’époque où je ne trouvais plus de travail dans le milieu artistique crise oblige, je fis un peu de bénévolat. Ce fut un gros sacrifice pour moi mais je ne pouvais me résoudre à rester inactive. Je fis en sorte de garder de nombreuses preuves de cette période où je dus travailler quasi gratuitement : des photos, des vidéos de mes interventions, des résumés de mes travaux qui vinrent valoriser ensuite mes cv, books de journaliste / auteur / artiste et autres sites web. Savoir où l’on va et comment on va faire fructifier les choses à l’avance c’est déjà une forme de résilience. C’est de la résilience « préventive » comme j’aime à dire… Savoir exactement ce que va nous rapporter ce qu’on fait est une façon de ne plus être victime dans sa tête.

Une analyse structurante plutôt que du déni

Face à un événement perturbant, je « classe » les éléments dans ma tête. Je cherche comment je peux tirer le meilleur parti de chaque chose même si elle parait négative et je n’y reviens pas. Il ne s’agit pas de déni ! Plutôt d’une analyse structurante !

Pour devenir résilient il est bon de faire appel aux opportunités présentes dans un problème d’une part et à nos capacités d’autre part. Il est bon aussi de bannir la peur de mal faire. C’est de cette manière que l’on peut dépasser un état critique…

C’est la synergie de ces éléments : recherche du positif, assimilation et dépassement du traumatisme, adaptation de nos qualités qui contribuent au concept de résilience.

Qui peut devenir résilient ?

La personne qui sait contrôler ses émotions

La personne qui sait organiser sa vie seule et sans aide extérieure

La personne qui sait effectuer seule des actes ordinaires ( se lever à heure fixe, se forcer à manger un peu même quand elle n’a pas faim etc.)

La personne qui n’a pas peur de faire régulièrement le bilan sur son parcours

La personne qui n’a pas de tabous et peut parler de tout et tout intégrer

La personne positive qui sait que demain sera forcément un jour meilleur

La personne qui a décidé de rendre sa vie intéressante jusqu’au bout et qui sait lâcher prise sans abandonner

La personne qui sait pardonner sans se situer cependant dans le déni

Qui aura beaucoup de mal avec le concept de résilience ?

La personne égoïste et centrée sur soi-même et ses petites qualités

La personne superficielle ne vivant que sur les apparences

La personne qui accorde beaucoup d’importance au regard et à l’avis des autres

La personne rancunière qui reste bloquée des années sur de petits incidents

La personne que tout rend malade

La personne agressive

La personne qui se sait mauvaise, au fond…

Tags: , , ,

2 réponses à Devenir résilient (Est-il aisé de)

  1. opalegrimoire dit :

    J’ai lu cet article d’un bout à l’autre ce qui est assez rare, je l’admet ! Mais je ne connaissais pas le concept de résilience, et cet article était donc très intéressant. Il y aura t-il un article présentant les façons de « maîtriser » la résilience ? (désolée c’est la seule formulation que j’ai trouvée!)

    • chercheursdebonheur dit :

      Oui pourquoi pas. En fait je ne sais si « maîtriser » est vraiment le terme. Vous voulez dire pour arriver à « développer » cette capacité chez soi ? Ce serait un sujet intéressant auquel il faudrait réfléchir en partant de situations bien concrètes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Pensée du jour

CET HOMME EST-IL AMOUREUX ?

Découvrez mon livre sur les Pervers Narcissiques

Découvrez mon livre sur la Perversion au travail

Découvrez mon livre sur les faux amis !

Obtenez l’Abondance que vous méritez bien ! Livre « Restaurez votre créativité » 240 pages pour assurer votre succès !

Pensée sur l’Abondance

" La mesure de votre vie ne sera pas dans ce que vous vous accumulez, mais dans ce que vous donnez ". Wayne Dyer.

Co-créez avec nous! Faites un don !

Newsletter

Chercheurs de Bonheur Ressources sur le bonheur, la loi de l'attraction, la pensée positive et l'accomplissement de soi.
Suivez-moi sur Hellocoton