Des entreprises et des nains

J’ai été totalement accaparée ces derniers temps par le développement de mon magazine féminin en ligne HealthyBeautyPlace qui commence à avoir des annonceurs et des partenaires comme un grand de la presse papier, et les corrections de mon nouveau livre. Je m’étais cependant fait la promesse de repasser par ici cette semaine pour répondre au courrier du lecteur mais surtout pour indiquer cet ouvrage à tous ceux qui se posent des questions sur la création d’entreprise et sur « comment se mettre à son compte ». Certains suivent aussi mes articles sur Acser.org (site qui traite de la souffrance au travail) et c’est notamment à eux que je pense en recommandant cet ouvrage…

Je tiens donc dans les mains le nouveau livre d’Yvon Gattaz, Académicien et membre de l’Académie des Sciences Morales et Politiques depuis 1989. Vous connaissez probablement l’homme: il a fondé Radiall et a été Président du MEDEF entre 1981 et 1986. Son livre Création d’entreprise, la double révolution, disponible chez Eyrolles, fait le point sur la création de nouvelles entreprises en France… Simple free-lance subissant les aléas d’un système biaisé et totalement en dehors de mes  préoccupations quotidiennes et des mes ambitions, je retiendrai ici seulement 3 chapitres, ceux qui touchent le plus près à ma situation de solo et à mon état d’esprit… Bien-sûr cela ne vous empêche pas de lire le reste qui est tout aussi pertinent et qui remet les pendules à l’heure. C’est important de remettre les pendules à l’heure quand un pays voit son économie partir à volo et c’est beaucoup plus efficace et impactant que de s’auto-congratuler sur l’inversement improbable d’une courbe de chômage qui ne parle à personne…

Chapitre 14: les auto-entrepreneurs

L’auteur déplore que les auto-entrepreneurs créent davantage leur propre emploi qu’une entreprise de croissance et qu’ils aient été dès le début de leur initiative limités. On a vraiment en France cette volonté de créer des « auto-entrepreneurs nains » comme dit l’auteur puisqu’on impose des limites: « Attention mieux vaut ne pas gagner trop! Si votre entreprise fonctionne trop bien, vous serez pénalisé! » Donc nains nous sommes, nains nous resteront dans ce système vivement dénoncé (et démonté) ici… En fait si nous vivions au « Royaume des hobbits » cela eut été bon pour nous mais ce n’est pas le cas, hélas…

Chapitre 17: Entrepreneur, plus qu’un métier une vocation et une dignité.

L’auteur évoque dans cette partie le mystère qui régnait, Jadis, autour de la création d’entreprise. On ne se posait alors pas la question de savoir pourquoi ni comment de grandes sociétés industrielles s’imposaient dans le paysage économique. Les temps changent mais cela n’est pas du goût de tout le monde… Et l’auteur d’ironiser: »Les traumatisés du changement n’ont pas compris que tout est changement »… Lecteurs assidus de ce blog, vous savez qu’ici Monsieur Gattaz prêche des convaincus…

Chapitre 19: Imagination créatrice et practice mental

Si vous êtes un fidèle lecteur du blog www.chercheursdebonheur.com qui traite aussi du travail indépendant, de la création d’entreprise et de la souffrance au travail, vous êtes déjà familiarisés à la notion de « practice mental » dont nous parle Monsieur Gattaz. Voici comment il l’a résumé: Une fois que l’entrepreneur a déterminé tranquillement et sereinement « la priorité de ses ambitions », s’il choisit de créer une entreprise, il doit être prêt à s’y donner au quotidien et à accepter tout ce qui va avec: les risques, les efforts, les échecs, les réussites … L’auteur nous décrit donc ici la vraie posture créatrice, celle qui est amenée à se développer et à grandir.

Vous l’aurez compris, Yvon Gattaz, analyse dans son livre avec un brin d’humour les atouts et les handicaps de la France dans cette épopée qu’est la création d’une entreprise non-naine (je n’ose pas dire géante vu le contexte actuel…). Il explique comment nous sommes les rois de la création d’entreprise sur le papier et dans les chiffres et les nains de la croissance après création… Il dénonce cette faiblesse: « Nous fabriquons des entreprises naines et qui restent naines ». Il arriverait presque à nous insuffler l’envie de créer malgré toutes ces contraintes qu’il montre lui-même du doigt. Bref, j’aime le discours de l’homme: « Ma conviction est que l’homme est fait pour créer! » Merci Monsieur Gattaz, cela fait du bien de le voir enfin écrit noir sur blanc!

Si vous voulez vous lancer dans l’aventure de la création d’entreprise, je vous recommande la lecture de son livre! Vous y retrouverez les témoignages et conseils de  Mohed Altrad (Altrad) – Jean-Claude Decaux (JCDecaux) – Jacques-Antoine Granjon (Vente-privee.com) – Francis Holder (Paul) – Louis Le Duff (Le Duff) – Grégory Mager (Maesa) – Grégory Marciano (Sushi Shop) – Véronique Morali (Terrafemina/TFco) – Gérard Mulliez (Auchan) – Xavier Niel (Free) – Augustin Paluel-Marmont et Michel Rovira (Michel et Augustin) – John Persenda (Sphère) – Jean- Baptiste Rudelle (Criteo).

Je vous souhaite une agréable lecture! Vous le verrez, ce livre s’inscrit parfaitement dans la lignée des idées sur la création d’entreprise, de projet, de projet de vie etc. dont on parle régulièrement ici!

Tags: , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Pensée du jour

CET HOMME EST-IL AMOUREUX ?

Découvrez mon livre sur les Pervers Narcissiques

Découvrez mon livre sur la Perversion au travail

Découvrez mon livre sur les faux amis !

Obtenez l’Abondance que vous méritez bien ! Livre « Restaurez votre créativité » 240 pages pour assurer votre succès !

Pensée sur l’Abondance

" La mesure de votre vie ne sera pas dans ce que vous vous accumulez, mais dans ce que vous donnez ". Wayne Dyer.

Co-créez avec nous! Faites un don !

Newsletter

Chercheurs de Bonheur Ressources sur le bonheur, la loi de l'attraction, la pensée positive et l'accomplissement de soi.
Suivez-moi sur Hellocoton