Créativité : Le bonheur est derrière le masque !

Imaginez, vous vous réveillez un matin avec la peau et le visage d’un(e) autre ! Libre à vous de faire ce que vous voulez, de côtoyer qui vous désirez, de vous vêtir exactement comme vous en avez envie, d’observer des gens que vous connaissez sous le nez, sans vous faire « repérer », de créer des choses folles, de peindre ce que vous n’avez même jamais osé imaginer! Pourquoi tant d’écrivains choisissent-ils des pseudos pour se « livrer » ? Ce n’est pas un hasard… Et bien, le masque s’inscrit dans cette même démarche : « Pour vivre heureux, vivons cachés ». Que ce soit dans la vie, au théâtre ou en danse, c’est bien cette sensation d’anonymat que procure le masque. Et si le bonheur était vraiment derrière le masque ?

Un masque est un dispositif se plaçant sur le visage. Ses fonctions sont nombreuses. Il peut protéger l’anonymat, symboliser un personnage, une émotion, un sentiment, protéger des agressions extérieures (neige, vent, soudures etc.), il peut aussi servir à invoquer des forces bienfaisantes ou démoniaques. J’aime les masques depuis mon plus jeune âge aussi fus-je ravie de redécouvrir son usage récemment, lors des cours de danse butoh que je dispense. En danse butoh, il n’y a pas de gestes surfaits. Chaque mouvement naturel a un sens. Aussi faire jaillir le mouvement de l’intérieur peut s’avérer compliqué notamment si le danseur est stressé, préoccupé, absorbé par le public ou par son environnement. Bref, vous le comprenez, de multitudes de pressions extérieures surgissent et peuvent empêcher (ou du moins amoindrir) la beauté et la pertinence de la danse. Derrière le masque tout est différent.

Les bienfaits de l’anonymat : retour à l’essentiel

Bien-sûr nous avons chacun notre caractère, nos différences, c’est tout ce qui fait la richesse du genre humain! Autant ne pas nier ces différences. Cependant singularités qui nous mettent trop en avant (ex : être connu, être un exemple, un modèle de telle ou telle chose etc.) peuvent devenir pesantes. Un sain retour à l’anonymat peut parfois s’avérer salutaire. Le masque agit alors comme une prise de recul, une remise à zéro de nos priorités. Comme je l’expliquais, en danse butoh, sous le masque, je me préoccupe moins de la façon dont l’autre perçoit mes mouvements, mon corps, ma présence. Tout cela s’estompe au profit de la signification profonde du geste.

Anonymat et confiance en soi

Celui dont on ne voit pas le visage ne craint pas le regard des autres, il n’a pas peur d’être jugé et sa créativité est donc décuplée. On dit que les choses sont faciles quand « on est connu » pourtant être connu veut aussi dire que le droit à l’erreur est restreint. Celui que personne ne connait peut (presque) tout se permettre niveau créativité… La vraie richesse est là…

Qu’y-a-t-il derrière le masque ?

Cependant, danser le butoh (ou tout autre danse) derrière un masque n’est pas sans risque, bien au contraire, mais le risque appelle aussi le dépassement de soi et la liberté. Le masque n’est pas simplement un accessoire ou une pièce de musée. La plupart du temps, il a été crée et façonné à un effet. Des gens l’ont porté avant vous, y ont laissé une part de leur énergie vibratoire et aussi de leur sueur. Les bons comme les mauvais… Derrière un masque se cache peut-être l’envie de puissance, de pouvoir et de grandeur (dans certaines tribus on porte le masque pour commander aux éléments ou pour effrayer l’ennemi) ou au contraire l’humilité qui passe par le renoncement de soi-même, l’abnégation. L’énergie déployée derrière un masque pour être « cependant » soi peut alors devenir immense…

Derrière le masque, il y a donc une odeur, de la sueur, de la danse, des traditions, un village, une tribu, des us et des coutumes. Quoi d’autre ? Des rites de passage, des épreuves, le dépassement de soi… Et puis, il reste – indéfiniment – la matière, celle qui est en contact avec le visage : le bois, la calebasse, le cuir, la paille, le tissu, les coquillages.

Enigmes et liberté

Même en danse, le masque appelle chez moi l’Enigme ! Pourquoi un grand front, des antennes ou de minuscules oreilles ? Qui dois-je habiter ? Des yeux exorbités ou fermés, un nez retroussé qui en dit long… Avec le masque, je ne choisis pas qui je veux être mais plutôt qui va me permettre, à travers son histoire, de rester libre, de rester moi-même. Le masque appelle donc au respect et à l’empathie. Je ne danse pas derrière le masque de théâtre Nô d’une femme centenaire comme je danserais derrière celui de kyogen d’une fillette… Le questionnement intérieur sur « qui est réellement le personnage du masque » reste présent, appelant à une créativité non pas débridée mais « pertinente », cohérente avec l’histoire du personnages représenté. Depuis que j’ai relu la vie d’Isadora Duncan, il me serait  compliqué de danser derrière un masque qui la représenterait… Comment jouer, danser, mimer avec l’âme et la blessure des autres sans les dénaturer ?

Mieux connaître les masques

Soyons plus positifs! Récemment j’ai découvert le très joli livre « La voix des masques » de Béatrice Fontanel. J’ai eu la joie de retrouver un masque du théâtre Nô et un du Kyogen à l’intérieur. Voici quelques photos. Je le conseille à tous ceux qui sont en perte de créativité, qui veulent se détendre, apprendre et faire un beau voyage ou tout simplement pour revenir sur des notions basiques d’anthropologie.

Tags: , , , , , ,

2 réponses à Créativité : Le bonheur est derrière le masque !

  1. Cocotte Bitch dit :

    Je suis tombée sur votre site par hasard : je ne le
    regrette pas du tout !

  2. Encore un excellent article, j’en discuterai dans la
    soirée avec des amis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Pensée du jour

CET HOMME EST-IL AMOUREUX ?

Découvrez mon livre sur les Pervers Narcissiques

Découvrez mon livre sur la Perversion au travail

Découvrez mon livre sur les faux amis !

Obtenez l’Abondance que vous méritez bien ! Livre « Restaurez votre créativité » 240 pages pour assurer votre succès !

Pensée sur l’Abondance

" La mesure de votre vie ne sera pas dans ce que vous vous accumulez, mais dans ce que vous donnez ". Wayne Dyer.

Co-créez avec nous! Faites un don !

Newsletter

Chercheurs de Bonheur Ressources sur le bonheur, la loi de l'attraction, la pensée positive et l'accomplissement de soi.
Suivez-moi sur Hellocoton