Comment garder le focus sur votre projet ?

Beaucoup d’entre vous se lancent dans de grands et beaux projets et m’en font profiter, ce qui est une très bonne chose car il est très motivant et stimulant pour moi de constater que vous appliquez les principes que je préconise dans mon livre Restaurez votre créativité, accomplissez-vous dans vos dons au quotidien. Cependant, je constate que certains baissent les bras rapidement ou se retrouvent « désespérés » face aux critiques et à l’avis négatif de autres. Côté créations et projets, je suis loin d’en être à mon premier. Il y a 23 ans déjà que je vis de mes créations artistiques (livres, disques, chorégraphies) et de ma plume et je commence VRAIMENT à percevoir ce qui cloche chez l’être humain … Je peux vous assurer que tous les problèmes que vous rencontrerez dans le développement et la concrétisation de vos projets seront liés à 3 défauts majeurs chez l’autre. Découvrons-les ensemble, à l’aide d’exemples, si vous le voulez bien !

Premier défaut rencontré : LA JALOUSIE

C’est très triste à dire mais dès que vous entreprendrez quelque chose vous vous confronterez inévitablement à la JALOUSIE DE L’AUTRE. La jalousie n’est pas mauvaise en soi, certains arrivent à la canaliser de façon bénéfique dans l’art par exemple, en essayant d’égaler quelqu’un qu’ils jalousent. Mais pour d’autres, elle n’est qu’un moyen d’ajouter son grain de sel alors qu’il n’a rien fait par lui-même ou de vous signifier, une bonne fois pour toute, que ce que vous faites le frustre au plus haut point. Bien-sûr vous n’allez pas vous empêcher d’avoir de jolis projets pour maîtriser la jalousie autour de vous ! Ce serait contre-productif!

La jalousie se manifeste le plus souvent ainsi: au début on vous encourage assez superficiellement dans vos projets (attention, normalement vous n’avez pas besoin de la bénédiction des autres pour avancer! Donc n’attendez rien d’eux!). On vous dit « Ouah super ce que tu fais! » en pensant « Pff, il s’illustre mais il abandonnera vite comme les autres! ». A ce stade pas encore de vraie frustration de la part de l’autre. La frustration profonde viendra quand VOUS TIENDREZ SUR LA DUREE, renvoyant l’autre face au miroir, face à ce qu’il ne sera jamais, face à ce qu’il est incapable d’entreprendre (pour de multiples raisons qui ne regardent que lui d’ailleurs).

Avec mon travail artistique je suis passée par toutes les phases qui affectent l’entourage, à commencer par la jalousie. Voici ce que j’ai constaté: cela enquiquine les autres que VOUS FASSIEZ ! Donc DIRE QUE VOUS FAITES est très mauvais. IL FAUT FAIRE DANS LE SECRET et laisser les pessimistes et jaloux face à UN TRAVAIL ACCOMPLI. C’est la meilleure façon de ne pas souffrir sur la durée de leur jalousie. Bien-sûr vous aurez le droit à un « caca nerveux » comme on dit, de leur part. Mais ils ne vous useront pas avec leurs réflexions nées de la jalousie sur le long terme.

Un bon exemple de jalousie: Vous savez depuis mes débuts dans la musique, j’ai collaboré avec de nombreux arrangeurs. L’un d’eux, que j’ai laissé tomber vu la taille de son ego (démesurée) , son goût du fric (tout aussi gigantesque) et la piètre qualité du travail fourni, m’a immédiatement agressée lorsque j’ai commencé à faire savoir sur les réseaux que je travaillais sur mon nouvel album. « Tu ne réussiras jamais sans moi! » s’est-il étranglé ! Ce type n’a pas compris la règle de base du milieu de la musique qui n’est certainement pas de « réussir » mais bien de « s’éclater » … Pensez-vous que Jeff Buckley était avide de réussite et de succès? Il ne me semble pas du tout, du tout ! Cet arrangeur ne faisait qu’exprimer face à moi et à mon projet (bien réel, vous pouvez l’écouter ici d’ailleurs, avec d’autres de mes chansons) sa propre réflexion intérieure « Machin, tu n’as jamais réussi dans la musique, il ne serait pas juste que celle-ci excelle là où tu as lamentablement échoué! ». J’étais donc la victime de sa jalousie et de la projection de lui-même qu’il faisait sur moi ! Bien-entendu cette personne a tout tenté pour me mettre les bâtons dans les roues et a même tenté de contacter mes nouveaux collaborateurs (qui ont doucement rigolé de sa pauvre mentalité…) De la diffamation sur les murs Facebook de ma famille aux dénonciations douteuses d’on ne sait quoi, sa jalousie s’est révélée sans borne, ni limite. A l’image de son estime de lui-même en quelque sorte… Peu importe, aujourd’hui cette personne qui a fait une « fixette » sur moi doit être bien frustrée de voir mes projets se réaliser sans elle, les uns après les autres. Et croyez-moi si elle ne se remet pas un peu en question, elle n’est pas prête de s’épanouir! Car l’Univers nous adresse exactement ce qu’on lui adresse. En adressant de la haine et l’envie d’échec des autres, elle recevra plus de haine elle-même et d’échecs encore…

Comme nous le dit cette anecdote, il ne sert à rien de réagir à la jalousie. Il faut l’ignorer ou mieux : avancer de son côté sans rien dire. C’est une plus belle revanche encore qui évitera qu’on ne vienne entraver la réalisation de votre projet. La plus belle victoire pour vous ne doit pas être de « répondre » à l’autre (histoire sans fin…) mais de le placer directement devant le fait accompli, à un stade où quoiqu’il fasse cela constituera pour vous un moteur et non un frein. C’est aussi cela « garder le focus ».

Second défaut fréquemment rencontré lorsque vous vous lancez dans la concrétisation de votre projet: L’EGO DEMESURE

Certains aiment l’argent plus que de raison et essayeront de vous « presser » à mort lorsque vous vous lancerez dans la réalisation de votre projet. Alors que d’autres se contrefichent de l’argent mais feront tout pour faire échouer votre projet afin de satisfaire leur ego démesuré. Ils sont aussi dangereux que les premiers si leurs manigances pour vous déconcentrer vous atteignent. En principe, ceux qui ont un ego démesuré ne craignent pas de vous voir entreprendre des choses. C’est lorsque vous leur fournissez les preuves d’une concrétisation complète ou quasi-complète de votre projet qu’ils se réveillent. Si vous avez suivi mes précédents conseils en ne disant rien et en gardant secrets vos projets jusqu’à la dernière minute, jusqu’à concrétisation donc, vous vous heurterez à ces phénomènes qui NE TOLERENT PAS QUE VOUS FASSIEZ QUELQUE CHOSE QU’ILS N’ONT PAS FAIT EUX-MÊMES AUPARAVANT. Même s’ils ont fait la chose avant vous ils vous feront des démonstrations de force de leur ego blessé…

Exemple: Lorsque mon premier livre a été publié, j’étais très jeune, je ne connaissais pas les rudesses du milieu artistique parisien, et j’ai informé ma famille et mes amis de ce qui m’arrivait. J’étais fière que mon premier ouvrage soit publié et je pensais naïvement que mes proches et mes amis seraient heureux pour moi. Certains l’ont été bien-entendu mais d’autres ont considéré qu’ils auraient été mieux indiqués que moi pour écrire un roman (les professeurs des écoles, ceux qui enseignaient ou ceux qui rêvaient d’écrire toujours mais n’avaient jamais osé le faire). Ceux-là ont réagi comme si « quelque chose leur avait été enlevé ». Alors que vous le constaterez, ce n’est pas parce que je publie un nouveau livre que cela vous ôte le droit de faire de même ! Parfois réaliser un rêve également entretenu par votre entourage vous mettra dans une situation inconfortable. Dans un premier temps les gens à l’ego blessé par la sortie de mon livre ont critiqué mon travail, ont épluché l’ouvrage en quête d’une éventuelle coquille qu’ils pourraient pointer du doigt. Puis comme j’ai mis un an à ressortir un livre se sont rassurés eux-mêmes: « Ouf, elle n’écrit plus! Je me sens mieux d’un seul coup, elle ne me pousse plus face à mon rêve abandonné ». En fait je n’avais nullement renoncé à écrire (et j’ai écrit une douzaine de livres édités depuis) mais tout simplement j’ai décidé de ne plus tenir les gens informés de mes projets, de l’écriture de mes prochains livres. J’ai décidé de ne même plus les prévenir de la sortie de mes livres (ce qui représente une demande pour moi: « Hello, regardez tout le monde, j’ai écrit un livre, s’il vous plait, daignez le consulter! »). J’ai aussi appris ceci: lorsque je fais un peu de communication auprès de ces proches à l’ego blessé pour vanter mes ouvrages, ils ne les achètent pas la plupart du temps, par simple esprit de contradiction ou pour ne pas « m’encourager » à continuer, pensez-vous. Par  contre lorsqu’ils sont frustrés par l’idée que quelque chose ait pu échapper à leur vigilance et que j’ai pu « faire les choses dans leur dos », ils en commandent un exemplaire par « curiosité » ou juste « pour me démolir ». Je me fiche de l’avis de cette catégorie de personnes sur mes livres mais je les remercie de m’enrichir dans leur adversité! Car pour moi peu importe qu’un de mes livres soit commandé par un saint ou par un sacré con. Ce qui importe c’est que les ventes soient au rendez-vous. Et lorsque vous cachez aux sacrés cons votre projet jusqu’au bout, soyez certains qu’ils seront les premiers à acheter votre production « pour voir ».

Face aux personnes blessées de l’ego il n’y a rien à faire: il vous faut les éviter tant que possible afin de conserver vos nerfs intacts. Si vous ressentez le besoin de vous venger, je dirais qu’il faut tout simplement renouveler l’expérience, avoir un nouveau projet et le tenir jusqu’au bout car croyez-moi pour ces gens là ce sera votre plus belle revanche ! Et de plus, vous apprendrez à tenir encore mieux le focus.

3eme défaut très rencontré: LA CUPIDITE !

« Stupid, cupid », vous souvenez-vous de ce tube des années 80 ? Oui, certains sont prêts à tout pour toucher un peu d’argent. Face à l’argent ils sont prêts à tout sacrifier, leur ego, leur fierté et à tomber ainsi très très bas. Dans le caniveau même. Vous le verrez lorsque vous commencerez à parler de vos projets on commencera à vouloir vous vendre tout un tas de prestations inutiles qui soi-disant vous aideront à « choper » le client ou l’investisseur. D’un seul coup votre projet nécessitera: une bonne communication (attention en France on nomme tout et rien « Communication ». J’ai récemment été démarchée par une société se disant « Agence de communication » qui m’a proposé… accrochez-vous… de vulgaires cartes de visite (hors de prix bien-sûr). Croyez-moi, quelqu’un qui vous dessine un logo, qui vous pond en moins de deux une Baseline ou un slogan et qui vous vend des plaquettes ou des cartes de visite n’est pas une « agence de communication ». Un studio de création tout au plus. Une agence de communication digne de ce nom ne se contente pas, de la même façon, de vous vendre une vidéo qui présente vos services, elle le diffuse par des réseaux crédibles (le site pro d’un magazine en ligne connu, la télévision, au pire une chaine câblée). Remettons les choses à leur place et distinguons: infographie de communication diffusée de manière crédible pour vous ! Bref, on vendra tout et rien et surtout ce dont vous n’avez pas besoin. Détectez ceux qui ne veulent que votre argent et qui se fiche royalement de votre projet. ne vous associez jamais avec quelqu’un qui revendiquera des qu’il le pourra des droits qu’il ne mérite nullement sur votre travail. Dans la mesure du possible, faites les choses seul même si cela vous prend du temps. Vous pensez que vous n’êtes pas spécialiste d’un domaine ? Soyez certain que dans 80% des cas, en France, les gens qui se disent « experts » ne le sont pas ou comptent sur des gens qui débutent un projet comme vous, pour se « faire la main ».

Mais que faire concrètement face aux PERSONNES JALOUSES, EGOTIQUES ET CUPIDES qui tentent de saboter vos projets ?

1) Admettre qu’ils seront toujours là et qu’il va falloir faire avec.

2) Les éviter et dès que vous les avez catalogués, ne plus les fréquenter jusqu’à finalisation totale de vos projets.

3) Préparer (si vous jugez cela nécessaire) un discours ferme et sec dont vous ne démordrez pas . Exemple.

L’égotique : -Oh moi aussi j’ai eu le même projet que toi. J’ai échoué et si moi j’ai échoué, je peux te dire que tu as peu de chance d’y arriver.

Vous : -Je n’ai pas la même vision de la question que toi et tout m’a toujours réussi.

L’égotique: -Oui mais tu sais c’est très dur!

Vous: -C’est ta vision pas la mienne.

L’égotique: -Oui mais le milieu est impitoyable, c’est un miracle de réussir.

Vous: -C’est ta vision, je n’ai pas la même vision de la question que toi et tout m’a toujours réussi. Oh mince je dois te laisser, ma voiture est mal garée. Je te laisse. Bye bye.

 

Cela peut vous paraître très limitatif que d’éliminer les empêcheurs de tourner en rond de votre vie et de les tenir éloignés de votre projet. Hélas il est prouvé que ce genre d’intrusions négatives constantes vous déconcentre de vos projets. Et ce que vous voulez c’est garder le focus non? Donc il y a des choix à faire, forcément. Et vous verrez une fois faits, ces choix vous faciliterons la vie au quotidien et votre projet aboutira enfin ! Commencez par ouvrir un carnet dans lequel vous noterez les noms de ceux que vous ne souhaitez plus voir car ils entravent par leur mauvais esprit la bonne avancée de vos projets et les choses se décanteront comme par magie, je vous l’assure ! Souvenez-vous du vieux proverbe: « Mieux vaut être seul que mal accompagné! ». Il prend ici toute sa puissance !

 

 

 

Tags: , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Pensée du jour

CET HOMME EST-IL AMOUREUX ?

Découvrez mon livre sur les Pervers Narcissiques

Découvrez mon livre sur la Perversion au travail

Découvrez mon livre sur les faux amis !

Obtenez l’Abondance que vous méritez bien ! Livre « Restaurez votre créativité » 240 pages pour assurer votre succès !

Pensée sur l’Abondance

" La mesure de votre vie ne sera pas dans ce que vous vous accumulez, mais dans ce que vous donnez ". Wayne Dyer.

Co-créez avec nous! Faites un don !

Newsletter

Chercheurs de Bonheur Ressources sur le bonheur, la loi de l'attraction, la pensée positive et l'accomplissement de soi.
Suivez-moi sur Hellocoton