Bénévolat : « Si j’avais su… J’aurais pas venu ! »

Vous faites du bénévolat? Vous en faites trop même ? Parfois on ne vous remercie même pas ? Pire, parfois on vous traite comme un chien ? Tout le monde s’arrache vos compétences mais personne ne veut jamais les payer ?  Cet article va vous aider à y voir plus clair et à prendre toute la mesure du célèbre dicton: « Charité bien ordonnée… »

Un homme politique célèbre (dont je tairai le nom) a dit: « Le bénévolat mènera la France à la catastrophe! Tout travail mérite salaire… ». Était-il prophète ??? Quand j’étais inscrite à la maison des artistes (statut précaire donc), un curé « décalé » bien connu m’a dit: « Mademoiselle vous ne devriez pas faire de bénévolat avec vos compétences! Quand on gagne un vrai salaire on peut se permettre d’aider les autres sur son temps libre. Je vois des femmes, des mères parfois, dans la misère, qui passent leur temps à faire du bénévolat pour les autres mais qui n’arrivent plus à fournir un steak à leurs enfants! Charité bien ordonnée commence par soi-même »! Merci mon père ! ;) Puis plus tard, je me rends au service d’aide professionnel de la « Miss Pop » (la Miss Pop n’est pas une nouvelle émission de télé-réalité mais bien la Mission Populaire ;) et là devinez ce que me dit le Pasteur en regardant mon book d’articles ? « Vous êtes hautement compétente et votre journal chrétien vous paye 4 fois en dessous du tarif légal car ils sont chrétiens justement ??? Laissez tomber tout ça ma petite! Quand vous gagnerez 4000 € par mois ailleurs vous pourrez leur écrire un petit article bénévolement de temps à autre, pour vous faire plaisir, mais là laissez moi vous dire que ce sont des escrocs qui profitent de vos talents sans appliquer l’Ecriture! C’est juste honteux! D’ailleurs ça m’écœure! Où va la France ??? ».

Bien-sûr ces réflexions m’ont interpellée au plus haut point ! Pourquoi ? Parce que je suis d’une nature gentille et que j’aime aider. Dès que je vois la misère à la télé , j’ai les larmes aux yeux. Suis-je mère Thérésa ? Certainement pas ! Juste la proie idéale pour ceux qui comptent monter leur petit bussiness sans jamais rien payer!

J’ai commencé à faire du bénévolat (entendez à travailler gratuitement car le bénévolat n’est pas seulement destiné aux associations honorables, beaucoup d’entreprises qui se montent ou même des entreprises solides proposent ce type d’emploi « gratuit ». Je ne parle pas ici du stage formateur où on vous rembourse au moins votre ticket de métro!) il y a des années…

Tu es étudiant, tu débutes, passe encore …

Je sortais alors d’une école de graphisme et je n’avais pas de book. J’ai proposé à quelques commerçants et boites du quartier de leur faire leur plaquette gratuitement pour me faire une expérience. Cela m’a aidé à présenter mon travail aux autres. Je ne pouvais me faire un book fictif comme certains pseudo-designers… Il me fallait travailler avec un cahier des charges et des contraintes et là le bénévolat a payé! Merci !

Principe 1 : Vous débutez dans votre domaine, vous pouvez bloquer quelques heures par semaine sur votre planning pour vous faire connaître. Cela ne doit pas durer plus de quelques mois bien-sûr!

Puis j’ai travaillée (payée cette fois) pour une association. Mais j’ai constaté que l’argent récolté grâce aux bénévoles était fort mal utilisé. Il ne servait qu’à payer la voiture de fonction d’une boss désagréable, raciste de surcroit, totalement déconnectée de la misère qu’elle était sensée soigner ! Là, je dis non!

Principe 2 : Savoir à quoi va servir l’argent que vous récoltez pour les autres à la sueur de votre front. Si c’est pour payer les Louboutin d’une garce acariâtre alors que ,vous, vous portez les mêmes chaussures depuis 5 ans, fuyez!

« Je vais vous présenter mon grand projet. Mais avant tout que les choses soient claires entre nous: je n’ai pas de fric! » me dit-elle, rajustant son sac Vuitton à sa fragile épaule de chrétienne…

Puis j’ai fait du bénévolat pour une association fort connue dont je ne citerai pas le nom. En fait, c’était après une formation passionnante d’animatrice radio. Je fus fort reconnaissante à cette association de me prêter ses ondes une fois par semaine. Tout le monde d’ailleurs s’extasia sur mon talent pour la communication et sur ma jolie voix. Oui mais voilà… Les mois passaient et il n’y avait aucun retour d’ascenseur! Un jour de grève des RER la boss m’appela pour m’incendier car je n’étais pas là (excusez moi de vivre extra -muros! Je n’ai pas la chance de vivre sur les Champs comme vous !). Mais ce n’est pas grave car quelques jours plus tard elle me convoqua pour un super job: elle voulait monter un journal et sachant que j’étais journaliste en presse écrite elle avait immédiatement pensé à moi! J’entrais dans son bureau avec un grand sourire: « Je vais vous présenter mon grand projet. Mais avant tout que les choses soient claires entre nous: je n’ai pas de fric! » me dit-elle rajustant son sac Vuitton à sa fragile épaule de chrétienne. Je lui répondais que cela était fort dommage et que par conséquent je n’avais pas de temps à lui accorder! Quand elle me sortit de son bureau, furieuse (probablement de ne pas avoir pu m’endormir avec ses préchi-précha visant à me faire bosser gratos) je lui expliquais que j’avais un loyer de 900 euros par mois à payer et un enfant à nourrir. Mais cela elle s’en contrefichait bien-sûr! Elle me dit : « Chacun ses problèmes! » J’aime ce genre d’association d’une obédience religieuse qui est sensée prôner l’amour et appliquer les principes d’un gros bouquin dont un (tout petit il est vrai) verset dit: « Tout travail mérite salaire! »… Beaucoup d’amour à vous! Soyez bénis! (Je dis cela car j’applique désormais davantage à ma vie la loi du positivisme que les lois d’un monde chrétien qui m’a juste dégoutée par ses agissements  – les vendeurs du temple existent toujours – et que je bénis tous ceux qui essayent de me manipuler…aussi bien que je bénis mes factures d’ailleurs)…

Principe 3 : Faire du bénévolat pour faire connaître son travail oui mais pas plus que quelques mois. Quand l’ascenseur n’est pas renvoyé et qu’au contraire on profite de votre gentillesse pour abuser et vous ruiner, fuyez!!!

Loi de l’Attraction :

Quand on lance une pensée comme « Je ne t’aiderai pas » à un bénévole qui se plie en quatre, on reçoit en retour une pensée du type « Eh bien moi je ne t’aiderai plus c…! »

Autre type de bénévolat, autre type d’association. J’ai longtemps collaboré avec des sites associatifs etc. Je pense à une association pour laquelle j’ai travaillé pendant plusieurs années. Contact charmant, je me suis impliquée d’autant plus… Mais voilà! Le premier petit service que je demande on m’envoie promener… Vous connaissez la Loi de l’attraction ? Quand on lance une pensée comme « Je ne t’aiderai pas » dans l’Univers eh bien on reçoit en retour une pensée du type « Eh bien moi je ne t’aiderai plus c…! »

Principe 4 : Quand l’ascenseur trop longtemps stationné à l’étage « Générosité » est bloqué à l’étage « Egoïsme », prenez les escaliers… pour fuir !

Autre association, autre histoire. Une belle aventure de 5 ans. Je m’implique et j’aime ça. Le travail effectué me permet de rencontrer plein de gens positifs, d’aider les défaitistes etc. Bref c’est cool. Je fais un salon du livre et quand le boss passe sur mon stand il m’achète tout ce qu’il peut pour me renvoyer l’ascenseur! En plus il m’encourage et n’a de cesse de présenter mes bouquins à ses connaissances. La relation est gagnante-gagnante. Je continue… Jusqu’au jour où je décide d’arrêter mais pas par « rancoeur » mais plutôt pour voler à la rencontre de l’Univers qui m’appelle à autre chose! Quand on a bien aidé quelqu’un et qu’on s’est humainement enrichi il faut savoir laisser la place et laisser quelqu’un d’autre profiter de tout ce positivisme!

Principe 5 : Je donne et je reçois en retour et j’aime beaucoup ça!

Autre association autre histoire. Je fais du bénévolat pour une association (avec 10 ans de bénévolat derrière moi elles sont nombreuses) qui me reconnait certains talents notamment dans un domaine bien précis. Elle m’encourage à monter un projet en promettant de me soutenir et de m’aider. Je fonce car je crois en ce soutien. Je débourse beaucoup d’argent pour ce projet. Au final quelques semaines plus tard tout le monde m’évite, personne ne me parle, je dois prendre le boss en quatre yeux pour savoir ce qu’il se passe car il semble totalement me fuir… Ah! Ils ont décidé sur un coup de tête de laisser tomber le projet et n’osent même pas le dire en face! Pourtant il me semblait bien avoir entendu que dans cette association là la Vérité et la Justice primait tout comme la Sincérité. Les copines me conseillent de ne pas broncher car je vais passer pour la fille capricieuse et susceptible qui se barre parce que son projet n’emballe pas… Eh bien moi je me contente de positiver, d’écouter la Loi de l’Attraction et j’adresse mon projet à la concurrence qui… est super ravie et me fera bénéficier d’une belle publicité contre ce projet « tombé du ciel » et « de grande qualité » ;) . Je mets de l’ordre dans mes affaires et je vide le bureau de ladite association qui se désespère: « Mais avec tous tes talents de communiquante et tous tes dons! Nous avons besoin de toi! » Ma réponse ? (et ma conclusion) : « C’est gentil de m’encourager. Je n’ai plus rien à apprendre ici. Je laisse a place à des nouveaux venus qui comme moi apprendrons beaucoup ! ». « Mais pour qui va tu faire du bénévolat maintenant ? » me demande le boss anxieux. « Pour moi-même! J’ai un grand projet. J’ai décidé de co-créer avec l’Univers! »…

« Complément d’enquête » A LIRE ABSOLUMENT !!!

Quand je rédige un article j’aime prendre des avis autour de moi.

Une de mes amies m’a téléphoné il y a quelques jours. Elle m’a raconté à quel point son poste  la cassait (Président jamais content, harcèlement moral etc.Je lui ai conseillé d’aller aux Prud’hommes mais… ce que je ne savais pas c’est qu’elle était bénévole! No comment…

Une des amies de mon père a fait du bénévolat pendant des années pour une grosse association. Elle faisait de la mise sous pli. Elle l’a quittée car on lui reprochait de « papoter avec sa voisine pendant la tâche »… No comment!

Mon amoureux, lui, m’a fait une réflexion intéressante : « En fait les associations ne sont pas là pour aider leurs bénévoles! Elles sont faites pour aider les autres! Certaines se donnent pour mission d’aider les pauvres mais elles engagent sans scrupule des gens qui sont à peine mieux lotis que les pauvres…Conclusion au lieu de s’épanouir, ils se précarisent… Les associations ne devraient pas pouvoir engager des bénévoles qui ne justifient pas d’un minimum de revenu! »

Je trouve son avis pas bête mai je campe sur mes positions par connaissance de cause et après avoir passé 10 ans sur le terrain et j’affirme bien haut (c’est mon opinion et vous n’êtes pas forcés de la partager!) bah si j’avais su, j’aurais pas venu ! ;) Je préfère aider directement ceux qui en ont besoin (avec des conseils, des articles, en offrant l’un de mes livres ou un CD d’accomplissement personnel) ou en les recommandant ou encore en faisant un don aux blogs qui m’aident à évoluer. C’est ma façon à moi d’aider les autres !

Pour aller plus loin :

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Pensée du jour

CET HOMME EST-IL AMOUREUX ?

Découvrez mon livre sur les Pervers Narcissiques

Découvrez mon livre sur la Perversion au travail

Découvrez mon livre sur les faux amis !

Obtenez l’Abondance que vous méritez bien ! Livre « Restaurez votre créativité » 240 pages pour assurer votre succès !

Pensée sur l’Abondance

" La mesure de votre vie ne sera pas dans ce que vous vous accumulez, mais dans ce que vous donnez ". Wayne Dyer.

Co-créez avec nous! Faites un don !

Newsletter

Chercheurs de Bonheur Ressources sur le bonheur, la loi de l'attraction, la pensée positive et l'accomplissement de soi.
Suivez-moi sur Hellocoton