Barrio Populo: un « Désordre » bien ordonné…

Dans le paysage restreint du rock alternatif français, difficile d’ignorer encore Barrio Populo comme « aspirant successeur » valable à la Mano Negra, Noir Dés’ et quelques autres…

Cette formation atypique de huit garçons » dans le vent », exprimant des émotions tantôt romantiques, tantôt contestataires, semble appliquer des recettes largement éprouvées : instrumentation cuivres et accordéons et riffs quasi punks où se côtoient à la fois l’imaginaire et le strict nécessaire. A la base, il y a la contestation, certes, au final un rock poétique, finement dépoussiéré du superflu, où chaque mot compte, où tout prend sens, une école du « juste dire »… Bref, un collectif intéressant, possiblement porteur de quelques tubes fleurant (parfois) bon le « Ludwig Von etc. » Nostalgie quand tu nous tiens…

Musicalement parlant, le son est clean, l’émotion de l’interprétation de Victor, le chanteur (dont la voix n’est pas sans rappeler Cantat), perceptible. La rage est là, au poing, on le sent, c’est certain!

L’album « Désordre » présente donc 15 textes inspirés reflétant, un peu à l’image de sa jaquette soisante-huitarde, le bonheur d’être ici et vivant, même dans un « Foutu combat » ou dans une « Servitude » pesante puisque, de toutes façons, « On continuera »…

Notons, au passage, un texte de Prévert (Paysage Changeur) particulièrement valorisé par le timbre profond de Victor mais aussi le rêve, les secrets et les amours déçus, des mots et des interrogations qui « alertent » à leur façon l’auditeur de son devenir : « Caresserons-nous encore la liberté quand nos peurs réchauffées auront pris le dessus sur la folie de nos âmes? »

Céline Schmink

Victor de Barrio Populo : « Pas de bonheur sans liberté! »

Après le peintre Zoran Savic et la sociologue Florence Samson, c’est au tour de Victor Coulomb, le chanteur de Barrio Populo, de nous offrir sa vision du bonheur. Un moment de simplicité et d’authenticité comme on aimerait en ressentir plus souvent !

Bonjour Victor. Parlez-nous de votre parcours !

En 2003, 3 amis collégiens décident de tout faire pour vivre de leur passion: la musique. Ils enchaînent les répétitions et les compositions avec une forte volonté. Trouvant d’autres amis -car les Barrio sont de véritables amis (pas ceux de Facebook mais de ceux qui s’aiment et qui partagent leur amitié réellement et non virtuellement)-venant compléter la famille BARRIO POPULO, ils enchaînent sur les années 2010 et 2011 un peu plus de 150 concerts dans toute la France et même a l’étranger (Espagne, Allemagne, Angleterre, Belgique, Serbie, Croatie, Kosovo, Albanie,etc…) . Aujourd’hui, ils ont trouvé leur identité musicale, sortent un album en distribution nationale le 18 juin 2012, préparent une tournée « marathon » et conquièrent un public qui devient nombreux. Ils vivent actuellement tous dans une ferme à Saint Bonnet Le Château, dans les montagnes de la Loire, et essayent de faire vivre ce projet de manière indépendante et humaine. C’est une vie révoltée et passionnée qui les a emmenés, petit à petit, là où ils sont et qui les transporte aujourd’hui vers des lendemains construits à partir d’imagination. Le but premier du Barrio Populo c’est le parcours lui même.

Durant votre vie, quels ont été les moments les plus heureux ?

Quand on vit des moments heureux, le temps s’envole et disparaît. Je pense qu’on ne peut les retrouver en fouillant dans nos mémoires, le bonheur se trouve dans des heures perdues, perdues au plus profond de la vie. « Viendra ce bonheur perdu qu’on retrouvera quand sans s’en rendre compte on le traversera en se cachant ici-bas du monde horloger de nos viens et vas ». Et puis souvent les gens sont dans l’illusion qu’un « grand »  et « important »  événement est synonyme de bonheur. Je crois que j’ai eu autant de bonheur ce matin en partageant un saucisson avec des gens au bar que je ne connaissais pas et qui m’ont souris qu’en apprenant que nous allions jouer dans un énorme festival. A titre individuel, j’ai pleuré devant la beauté d’une montagne (la MEIJE), j’ai pleuré d’une contemplation, peut être était-ce un instant infini de bonheur…

Qu’est-ce qu’être heureux pour vous ?

AH!!!J’en sais rien !!! « On ne peut pas sourire tant qu’on pas pleuré », ça je crois le savoir. Le bonheur est intimement lié au malheur ; sans l’un il n’y a pas l’autre. Ce qui est aussi très important est de bien différencier illusion et bonheur. L’illusion est la persuasion d’un état qui n’est en fait qu’un mirage d’envies impossibles. Il y un certain bonheur a être conscient de la dureté et de la négativité de la vie (concept bien loin du pessimisme et de la résignation). Sage tristesse acceptée, douleur apprivoisée et transformée en force pour vivre épanoui… Beaucoup de gens sont dans la servitude volontaire de la société de consommation, croyant qu’elle leur apportera Bonheur… Par le biais d’une promesse d’abondance infinie, elle donne l’illusion de remplir les vides existentiels de nos conditions humaines. Nous sommes en fait soumis et inconsciemment bien tristes et dépossédés par cette soumission ; les populations occidentales sont loin d’être autonomes et il n’y a pas de liberté sans autonomie et encore moins de bonheur sans liberté… Les gens sont soumis à tous ces objets de consommations et ces outils de « contrôle-communication »  car c’est plus facile et plus plaisant. Mais je suis convaincu qu’ils ne sont pas libres et que ces plaisirs directs sont bien loin de l’idée d’un bonheur profond et ancré.

Donnez-nous votre définition du bonheur !

Le bonheur c’est la bonne heure, c’est celle qui n’en est plus une car on s’envole loin des menottes extérieures à notre profondeur. L’art, la contemplation, la prière, l’amour et l’amitié peuvent nous emmener au bonheur. Tous ces concepts se réalisent dans la lenteur et dans le verbe « être » à l’opposé des concepts de vitesses, de possession, d’artifices qui sont des piliers de nos mondes occidentaux.

Comment vous est venue l’idée de l’album Désordre ?

On est des musiciens. Notre art se réalise pleinement par le biais d’un album, alors on l’a fait…

Que faites-vous pour positiver lorsque vous vous sentez démoralisé ?

Je regarde les humains qui sont à côté de moi, je regarde leurs sourires, leurs regards, je contemple la nature, les créations diverses. Positif ? Non !! le monde est une belle merde…Objectif et optimiste, oui !! Car de cette merde naissent des fleurs et que rien ne peut tuer la beauté des choses.

Quels conseils donneriez-vous pour trouver le bonheur ?

Chercher la liberté, l’utopie et marcher. Mais en fait, le bonheur ne se conseille pas, il se vit.

Croyez-vous aux bienfaits de la pensée positive ? L’homme peut-il agir sur son bonheur par ses pensées ?

Positive, si ça veut dire, trouver du « bon » dans chaque situation, dans chaque personne, alors oui, il y a toujours le pire et le meilleur dans chaque homme et dans chaque action, nous ne devons pas-de par ce fait- se faire juge soi-même du bien et du mal devant l’individu et ses actes. Ceci étant dit, il est important de savoir prendre des positions franches et extrêmes sur les questions théoriques et philosophiques de « fond » pour influencer ses actions. Quand une « idée », un « concept » une « politique » ou des « raisonnements » ne sont pas acceptables, il faut être négatif et franchement!

Quelle importance accordez-vous à ceux qui vous critiquent ou qui tentent de vous démoraliser parfois ?

Ceux qui me critiquent ne me démoralisent pas.

« et qu’un seul homme vienne me voir, pour de moi se moquer, je serai libre de lui sourire et même de l’aimer. »

Le mot de la fin ?

Un mot ne finit rien , c’est un éternel commencement ….

 

 

 

 

 

Site du groupe ici

 

Crédits photos: Manon Duport, Benoit Gillardeau, Wilfried Marcon

Tags: , , , , , , , , , ,

Une réponse à Barrio Populo: un « Désordre » bien ordonné…

  1. [...] Chronique + Interview – Chercheurs de Bonheur – Avril 2012 : Barrio Populo : Un “Désordre” bien ordonné … [...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Pensée du jour

CET HOMME EST-IL AMOUREUX ?

Découvrez mon livre sur les Pervers Narcissiques

Découvrez mon livre sur la Perversion au travail

Découvrez mon livre sur les faux amis !

Obtenez l’Abondance que vous méritez bien ! Livre « Restaurez votre créativité » 240 pages pour assurer votre succès !

Pensée sur l’Abondance

" La mesure de votre vie ne sera pas dans ce que vous vous accumulez, mais dans ce que vous donnez ". Wayne Dyer.

Co-créez avec nous! Faites un don !

Newsletter

Chercheurs de Bonheur Ressources sur le bonheur, la loi de l'attraction, la pensée positive et l'accomplissement de soi.
Suivez-moi sur Hellocoton