Adoptez la N.A.A (Non-Accumulation Attitude)

On croit à tort qu’il faut beaucoup pour être heureux (comme on croit bien à tort qu’il faut manger un peu de tout pour maigrir… No comment). Vous l’avez compris, le TOUT est un ennemi du bonheur. D’ailleurs à jeter un œil aux tabloïds on se rend vite compte que ceux qui ont TOUT ont des vies désastreuses. Car à TOUT vouloir sans cesse on en veut encore plus, on en veut TOUjours plus… Zoom sur ces choses que l’on a et qu’on s’est souvent battu pour obtenir et qui nous gâchent pourtant la vie.

Voyagez près, mais intense

Ce week-end je me suis rendue à Charleville-Mézières au musée Rimbaud. Une visite que je me promettais de faire depuis mes 15 ans (j’en ai 36 à l’heure actuelle). Mais c’est vrai, pour aller au musée Rimbaud depuis Paris sans voiture c’est un peu l’expédition me semblait-il jusqu’alors. Maintenant que je vis en Champagne, Charleville s’est considérablement rapprochée… Cette visite m’a vraiment remplie de bonheur. Je me rends compte que finalement ce petit voyage d’une journée m’a rendu bien plus heureuse que harassantes vacances en Tunisie commandées en 1 seul clic : problème de RER pour se rendre à l’aéroport, amis qui râlent sur tout toute la sainte journée, agressions permanentes de la part de vendeurs à la sauvette dans les rues et j’en passe.  Le « voyage » à Charleville m’a coûté grosso modo 40 € (20 euros d’essence, 4 € d’entrée, repas et frais divers) contre quelques 1000 € pour une semaine plus que merdique en Tunisie… J’en suis revenue sereine, avec cette agréable impression d’avoir voyagé : Marseille, Oran, Zanzibar… sans les contraintes. Preuve que ce qui rend heureux n’est pas toujours ce qu’on croit…

L’esprit loft

Savez-vous ce que j’aime le plus dans les loft new yorkais ? L’espace et l’aspect dénudé. Tant que j’avais des tas de bibelots à la maison c’était l’horreur. Je rêvais d’espaces toujours plus grands, je m’asphyxiais dans la poussière de la vie… Aujourd’hui j’ai mis tout ce qui ne me sert plus sur ebay et le reste est au grenier. Une fois par an je m’astreins au fameux nettoyage de printemps. Je trie mes fringues, j’en vends, j’en donne. Donner c’est très bon. Cela aide considérablement à recevoir. Le ménage est rapidement fait et on gagne du temps. On retrouve les choses plus facilement aussi ! Chaque chose a une place. Mon but au quotidien : avoir les pensées aussi bien rangées et épurées que la maison… Pour m’aider à la visualisation bien-sûr.

Placard restreint

L’été je mets toujours les mêmes choses à savoir : short en jean, haut de maillot de bain et tongs… Quand je sors je mets une petite robe bien-sûr. C’est pourquoi j’ai une petite collection de robes « ni hiver », « ni franchement été ». L’été je les mets seules, l’hiver avec leggings, pulls, blouson cuir. Une seule « collection » c’est plus facile à gérer. Je renouvelle très peu ma garde-robe ainsi. Il faut dire que comme je suis ma propre boss, je m’habille bien comme je veux.

Aimer les animaux… surtout en liberté

J’aime beaucoup les animaux : chiens, chats, lapins etc. Mais je n’en ai plus à la maison. Après plusieurs expériences malheureuses en appartement je me suis faite à l’idée de ne pas avoir d’animaux. Et cela m’es venu de mon fils qui fut chagriné lorsque notre chat partit vivre ailleurs (à quelques rues de là). Nous partons du principe que les animaux meurent et que la mort, il faut la surmonter. Nous préférons donc aller dans une ferme voisine visiter les chèvres, ânes e autres bestioles à poils de temps à autre. Nous ne rapportons ainsi que les bons souvenirs à la maison. Hier une amie me disait : « Tu as de la chance toi, tu peux partir en week-end quand tu veux. Tu n’as pas d’animaux. Nous avec les chiens c’est impossible. Peu d’hôtels les acceptent et quand on part bonjour l’expédition ! A chaque fois on doit se relayer pour garder les animaux à l’extérieur des lieux publics… ».

Les plantes oui mais avec quelques accessoires d’arrosage

J’adore les plantes et comme je n’ai pas de jardin j’ai aménagé un petit coin genre « jardin d’hiver » derrière notre vitrine. Seulement les plantes et les bonsaïs demandent un soin constant. Cette année nous opterons pour le bain des plantes avant le départ et la pose de petits entonnoirs arroseurs. Les plus flemmards peuvent opter pour les fausses plantes : petit bémol elles prennent a poussière et demandent donc aussi de l’entretien…

L’avis des autres ? Mouais… Bof…

Pour vous simplifier la vie, évitez d’écouter l’avis des autres. Je ne parle pas des critiques constructives auxquelles on soumet un projet (boss, associés…) je parle de vos projets. En général évitez d’en parer aux autres tant qu’ils ne sont pas réalisés. Là où vous pensez obtenir de l’aide et un soutien moral vous obtiendrez des critiques parfois gratuites, ne résultant que de la peur des autres à vous voir accomplir (pas comme eux ou mieux qu’eux) telle ou telle chose… Depuis que je n’accorde plus d’importance à l’avis des autres je me sens bien e toujours sereine. Il y a quelques jours à un cours de danse une participante m’a dit : « on sent que tu n’es pas stressée toi ! Tu fais quoi dans la vie ? » J’ai répondu : « A la base je suis journaliste, mais vu la malhonnêteté régnant dans le milieu depuis la crise, je suis revenue à mes premières amours à savoir la gym douce et la danse. Je me suis formée et je donne des cours à la campagne ». Elle a répondu : « Quelle chance ! Tu t’entretiens en même temps en plus !  J’aimerais trop être payée pour faire mon sport le soir ! » Bref je n’accumule pas dans ma tête l’opinion des autres, leurs réflexions etc. J’ai décidé d’aimer l‘humain qui me respecte et pas l’inverse. La non-accumulation de faux-amis je pratique aussi !

Quelques astuces pour vivre mieux sans accumuler :

-S’attacher plutôt à des objets liés à de bons souvenirs (quelques uns seulement).

-S’attacher à faire le grand tri et le grand nettoyage quand les idées sont confuses, négatives etc. pour repartir du bon pied.

-Apprendre à aimer et à soigner ce que l’on a, avant d’en vouloir encore et encore.

-Se faciliter la vie au quotidien sans culpabiliser : avoir des légumes en conserves à la maison pour les jours de fatigue etc.

-Ne pas vouloir tout faire tout de suite.

Pour aller plus loin :

Tags: , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Découvrez ma musique !

Mon nouveau livre est sorti !

Pensée du jour

CET HOMME EST-IL AMOUREUX ?

Découvrez mon livre sur les Pervers Narcissiques

Découvrez mon livre sur la Perversion au travail

Découvrez mon livre sur les faux amis !

Obtenez l’Abondance que vous méritez bien ! Livre « Restaurez votre créativité » 240 pages pour assurer votre succès !

Pensée sur l’Abondance

" La mesure de votre vie ne sera pas dans ce que vous vous accumulez, mais dans ce que vous donnez ". Wayne Dyer.

Co-créez avec nous! Faites un don !

Newsletter

Chercheurs de Bonheur Ressources sur le bonheur, la loi de l'attraction, la pensée positive et l'accomplissement de soi.
Suivez-moi sur Hellocoton