4 cas concrets de Manipulation Perverse Narcissique: dernier volet de notre enquête

Dernier volet de notre enquête sur les Pervers Narcissiques Manipulateurs

Décidément, le sujet des PNM vous a passionné! Doit-on comprendre que ces énergumènes sont très nombreux, sont parmi nous et que tout le monde en connait au moins un ? Personnellement, cela nous fait froid dans le dos surtout depuis le témoignage de Céline. Pour rester concentrés sur notre vision du Bonheur et fidèle à nous-mêmes (c’est-à-dire positifs naturellement :) ), nous vous présentons ici, en concertation, quelques « remarques » effectuées par des PNM sur leur cible… Par souci de confidentialité nous changeons les prénoms et les lieux.

CAS 1 : ACCUSER INJUSTEMENT POUR RABAISSER

Martine vient de rencontrer un homme étrange. Dans un premier temps il se montre charmant mais très vite il dit clairement à Martine qu’il pense qu’elle ne le fréquente que pour son « carnet d’adresses » bien fourni. Après enquête il n’a pas vraiment d’amis ni de relations… Alors pourquoi prétend-il que Martine veut profiter de ses connaissances ?

Constat : Il est déjà entré dans le jeu de la dévalorisation. Il ment pour faire croire à Martine qu’il est quelqu’un de très important et qu’elle (pauvre mortelle) veut profiter de lui (le Dieu tout puissant). Il insinue : « Je suis important. Je suis plus important que toi. Je t’éblouis avec mes relations. Je veux te faire sentir que tu n’es rien, que tu as de la chance de m’avoir dans ta vie ! ».

CAS 2 : UTILISER LA COMPARAISON POUR RABAISSER

Nathalie vient de perdre 10 kg. Elle est enfin mince et cela a boosté sa confiance en elle ! Elle s’est beaucoup investie dans son régime et son nouveau poids est pour elle symbole d’une vie nouvelle, meilleure. Elle sort avec un homme qu’elle connait depuis peu. Il a senti cette confiance renaissante et bien-sûr comme il est PNM, il veut la casser. Il voit passer une fille dans la rue et dit : « Tu vois c’est ça une femme mince. Un corps ça doit quand même avoir une forme ». Vous notez bien qu’il n’a pas dit « Tu es difforme ! ».

Constat : Il est obnubilé par le fait de faire perdre confiance en elle à Nathalie. Il voit qu’elle est mince et qu’il ne peut l’attaquer. Il va donc la criiquer sur la tonicité de sa peau… C’est facile une femme après un gros régime n’est pas très tonique et c’est bien normal. Par sa réflexion voici ce qu’il veut lui dire : « Tu te crois belle car tu es arrivé à mincir. Mais attention tu n’es pas une vraie mince. A mes yeux tu es toujours difforme ! Je vais te comparer un peu à une autre car je sais que tu dois être jalouse. Je vais te rabaisser et t’agacer en plus ! Peut-être te remettras-tu à manger. Bye bye ta belle évolution ! ». Vous comprenez ?

CAS 3 : SE VANTER POUR RABAISSER

Lauriane fréquente un type « artiste » qui se croit très « branchouille », qui se la joue « poète maudit »… D’après la description qu’elle m’en fait c’est juste un bo-bo complexé ( il vit dans le Marais, il a un vélo hollandais, il boit de la manzana glacée, a un avis très pseudo peace and love sur tout, il s’habille dans LA boutique, vous savez bien… Je ne la citerai pas pour ne pas faire de pub!) Bref, elle arrive le midi au restaurant où elle doit le rejoindre lui et ses amis. Il s’empresse de sortir et elle pense que c’est pour l’accueillir mais non ! Il lui dit « Vite, enlève moi vite cette veste ! Tu as trop chaud ! Mes amis nous attendent ». Quand Lauriane lui dit qu’elle a froid et qu’elle veut garder sa veste il lui dit : « Ecoute, je suis un artiste, j’ai un œil esthétique. Je te dis que cette veste ne se porte pas avec un jean ! ».

Constat : Il veut montrer à Lauriane que ses amis sont des « becs fins » et que là elle va lui faire honte devant eux. Au passage il lui dit qu’il sait mieux qu’elle comment se porte une veste féminine. Anecdote : Lauriane qui commençait à en avoir sa claque lui a affirmé que s’il avait un si bon goût pour les vêtements féminins cela l’inquiétait au plus haut point sur sa sexualité et sur ce qu’il faisait avec elle… et que « mai 68 c’est tes parents qui l’ont fait… Pas toi! Pauvre naze! » Tout cela a déplu à Monsieur bien-sûr qui s’est retiré du jeu « de visu » (mais a continué de tenter de la rabaisser par emails…) Bravo à toi Lauriane !

CAS 4 : ATTAQUER L’AUTRE SUR SA SEXUALITE POUR RABAISSER

Harmonie vit depuis 2 ans avec un PMN. Au lit il refuse de voir son visage. C’est tordu me direz-vous ? Non pas du tout. Cet homme là ne supporte tout simplement pas les femmes et l’image qu’elles véhiculent, à son goût elles sont trop « sures d’elles »… Donc il ne cesse de rabaisser Harmonie sur son physique (ex : il ne lui dit jamais qu’elle est jolie alors que cette fille est juste le sosie d’Andy Mc Dowell mais avec les yeux verts !). Il va même juste qu’à affirmer qu’elle n’est pas mature sexuellement car elle « parle après l’amour » ! D’après lui une femme satisfaite doit juste dormir ! Vous le voyez en plus d’être employé au burger du coin, le gars se prend pour un sexologue en puissance ! Bien-sur la belle Harmonie a dit bye bye à son PNM et m’a dit qu’elle ne risquait pas de gâcher sa vie pour un naze… Bravo Harmonie ! Ce qui est à déploré c’est qu’aujourd’hui Harmonie est célibataire car elle a très peur de tomber de nouveau sur un « cintré » pour reprendre ses termes…

LEUR VICTIME SE REBELLE : COMMENT SE COMPORTENT-ILS ?

CAS 1 : LES FONTAINES WALLACE… No comment…

CAS 2 : LE PETIT DEAL MALSAIN

Mélanie a passé des vacances d’enfer avec son PNM. Il n’a eu de cesse de la rabaisser et cela a commencé dans le RER qui les conduisait à l’aéroport. Lui s’est trompé, il attendait pour aller à ORLY alors que l’avion partait de ROISSY mais bien sûr c’était de la faute de Mélanie (qui elle était à l’heure et au bon lieu). Puis il a commencé à draguer des passantes très ouvertement pour susciter la jalousie chez Mélanie. Après 6 jours de critiques Mélanie lui dit que tout est fini entre eux. Il se met alors à pleurer sur la plage. Il parle de son enfance malheureuse et sa vilaine ex qui lui en a fait voir de toutes les couleurs le pauvre ! Puis il parle des nombreuses séductrices qu’il a croisé sur son chemin ces derniers temps. Il dit même « Je tombe toujours sur des séductrices » en défiant Mélanie du regard. Il pense que Mélanie va s’avouer vaincue et se comporter comme une « séductrice dévoilée au grand jour » (pardon, oh grand pardon !) Mais non ! Mélanie affirme qu’elle est séduisante mais qu’elle est loin d’être une séductrice. La conversation continue à l’infini. Il s’embourbe dans ses propos incohérents puis en vient à une conclusion : « Tout est pardonné si Toi, Mélanie, avoue être une séductrice ! » Mais voilà Mélanie campe fermement sur ses positions : « Je ne vais te dire que je suis une séductrice si je ne le suis pas ! je ne vais pas te mentir pour te faire plaisir ! ». Il hurle, tape du pied comme un enfant capricieux car Mélanie ne cède pas… Il lui attrape alors le visage dans les mains et lui dit « avoue que tu es une comédienne ! ». Mélanie en a assez, elle se lève, quitte la plage et repart à l’hôtel. C’est la guerre froide. Elle prend son duvet, va dormir en bas dans le hall d’accueil de l’hôtel. Là son PNM craque car il a honte de dormir seul et que le réceptionniste le constate. Il revient à l’attaque. Mélanie menace : « Tu es un malade. Demain j’appelle tes parents. On va te faire interner ». Son PNM s’en va. Le lendemain il lui dit que tout est terminé entre eux. Il a trouvé plus fort que lui ! Bravo Mélanie !

CAS 3 : LA SINCERITE BLESSANTE

Adélaïde vit l’enfer avec son PNM. Quand elle lui dit que c’est terminé parce qu’elle ne se sent pas aimée, son PNM redevient doux et lui dit : « Non c’est vrai je ne suis pas amoureux de toi. Mais l’amour ne se commande. Peut-être que si tu arrives à m’épanouir davantage je tomberai amoureux de toi… » Ce qui veut dire : « Ecoute, u ne veux pas te soumettre. Tu reste fière et tu ne craques pas. Tu n’es pas encore en dépression alors que je m’acharne sur toi depuis 6 mois… Je ne peux pas lâcher l’affaire maintenant. Mon ego est faible ! Il faut que je te garde près de moi car j’ai besoin de t’écraser pour me sentir mieux. Donc je te dis la vérité mais je me place en mec d’exception qui n’arrive pas à tomber amoureux d’une fille comme toi. Comme ça tu perds confiance en toi et tu te dis que tout n’est pas perdu… je vais pouvoir continuer de me servir de toi… ». Eh bien vous savez quoi ? Adélaïde est allée « épanouir » un autre homme. Un gentil cette fois !

J’espère que ces cas très concrets pourront vous éclairer encore un peu.

S’il vous plait n’hésitez pas à nous dire quel genre d’articles vous souhaitez voir ici, quels intervenants nous pouvons interviewer pour vous, pour vous aider à atteindre le Bonheur ! Car même à travers des sujets « douloureux » comme celui-ci c’est bien notre but !

Tags: , , , , ,

5 réponses à 4 cas concrets de Manipulation Perverse Narcissique: dernier volet de notre enquête

  1. christelle dit :

    je viens de me débarrasser d’un PN. Depuis le début de la relation, je ressentais un profond malaise en sa compagnie. Il me faisait sentir mal et tenait des propos méchant mais lorsque je m’éloignais de lui, il redevenait gentil et affectueux mais pas trop. Il me donnait mais juste un peu trop peu histoire de créer une une dépendance tout en générant une frustration. Lorsque je lui racontais mes réussites, il les diminuait systématiquement mais jamais de manière trop affirmée. je n’ai jamais eu un merci si je faisais quelque chose pour lui et il ne m’a jamais encouragé. La dernière fois que je lui ai parlé après lui avoir dit à quel point j’allais bien, il m’a parlé d’une femme qu’il avait rencontrée. Il est rentré dans les détails pour m’expliquer à quel point son coeur s’est arrêté de battre quand il l’a embrassé. Il m’a expliqué dans les détails ce qu’il avait ressenti lorsqu’il lui a fait l’amour pour la première fois et toutes les choses qu’il faisait pour elle et qu’il refusait de faire pour moi (sortir, la rassurer, s’engager). Bref il a essayé de me convaincre que je n’étais pas assez exceptionnel et bien pour le faire vibrer alors qu’une fille qu’il n’a vu que 4 fois y était parvenue. Je suis contente qu’il ait été à ce point maladroit dans sa perversion car là c’était trop évident et flagrant que son but était de me blesser. Ca a été une révélation et une libération (finalement il n’était pas si intelligent que ca). J’ai donc eu la force (mais surtout l’envie!) de le bloquer de partout (fbk, mail, téléphone, …) sans donner d’explications et il ne s’y attend pas du tout. j’ai un peu peur de sa réaction car je suis sure que ca va le surprendre autant que le mettre en colère. Mais il en allait de ma santé mentale car je n’en pouvais plus de dépenser tant d’énergie à essayer de le comprendre et lui trouver des excuses tout en me remettant constamment en question. Maintenant je suis armée pour faire face à toutes personnes toxiques mais du coup je me méfie atrocement des hommes et je n’arrive plus à me rapprocher d’eux. il a donc un peu gagne la partie mais j’espère m’en remettre. Ps cette relation perverse n’a duré que quelques mois et pourtant les dégâts sont énormes. Je précise aussi que non je ne suis pas une idiote mais simplement une altruiste incorrigiblement optimiste. La victime parfaite!

    • chercheursdebonheur dit :

      Bonjour Christelle, cet homme est vraiment un gros goujat doublé d’un parfait PNM. Vous avez fait ce qu’il fallait. Félicitations ! Laissez-moi vous dire quelque chose : tout ce qu’il vous raconte concernant cette fille vue 4 fois est probablement du pipeau. Comme vous y avez vu clair dans son petit manège il se venge voilà tout ! La prochaine qu’il vous raconte ses ébats, montrez-vous heureuse pour lui ! « Je suis tellement heureuse que tu ais trouvé le grand amour! ». Et si vous voulez le renvoyer à sa triste réalité, prônez un peu les bienfaits de l’abstinence dans les débuts : » Tu sais depuis toi j’ai beaucoup changé. J’ai pris la mesure du superficiel et de l’essentiel. Chacun sa perception de la vie et de l’amour mais je suis intimement convaincue que la vraie relation, la solide et stable, ne peut débuter que par l’abstinence et la connaissance profonde de l’autre. Je sais que tu n’entends rien à tout ça mais moi c’est mon point de vue ». Mais bien-sur si vous pouvez éviter tout contact et ne plus relancer le débat c’est encore mieux et cela constituera pour lui le meilleur message c’est à dire: pas besoin de toi pour être heureuse. Il risque de revenir vous harceler lorsque son ego s’en sera pris un coup et qu’il aura besoin d’une victime. Donc c’est bien de couper les ponts, de le blacklister et de prévoir – comme je l’ai fait – ce jour. Bonne continuation. Parée de tout ce que vous savez maintenant, prenez votre temps pour trouver le bon !

  2. Lila dit :

    Bonsoirs. Je m’appele lila moi je suis toujours avec un PNM et je ne lui parle plus de puis des mois je suis indifférente enver lui il ne cherche pas à me parler mes je sait quille et mal des fois je sort la nuit avec mes amie il n’es pas bien m’ait il me dit rien je ne sait pas jusque au sa peut aller comme ça mes moi je n’en peut plus de cette setuations à ne pas se parler ni se regardes c pénible pour moi et lui aussi les PNM il son juste malade que faire…? Merci a tous

  3. Elisa dit :

    J’ai rencontré un homme sur un site de rencontre, une relation épistolaire les 3 premiers mois, une sorte de coup de foudre, une communication parfaite, ensuite il a commencé à changer, il m’a demandé de sortir du site, qu’il ferait la même chose, ce qu’il n’a pas fait, j’ai rompu, il est revenu, il m’a dit qu’il n’était plus sur le site alors qu’il avait changé de pseudo et de ville, tout en m’écrivant qu’il m’aimait à la folie, je l’ai découvert vraiment par hasard, j’ai à nouveau rompu, très en colère, il était d’accord mais il est revenu deux mois plus tard et j’ai repris, je ressentais un mal être, une gêne, des angoisse mais j’étais comme prisonnière, un jour il était fou de moi et le lendemain pas de nouvelles… Chaud et froid en permanence, je suis impulsive, je lui ai dit qu’il était pervers et là tout s’est retourné contre moi, c’était moi la perverse, j’avoue que je lui ai dit des choses pas très gentille par colère et incompréhension, il mentais si bien, avec une telle assurance… Sa femme l’avait quitté sans rien dire et il n’avait plus de contact, j’aurais dû être plus prudente… Il m’a culpabilisée en me disant que je n’étais pas équilibrée, perverse etc… Cette relation n’a duré que quelques mois mais elle a été très destructrice, maintenant j’ai peur de tous les hommes…Je crois en effet que c’était un grand PN, très fort et dangereux, je lui ai demandé de sortir de ma vie, il a détesté. Cette histoire est récente mais je tiens bon même si j’ai la sensation d’être droguée, d’avoir vécu un cauchemar…Je suis généreuse, empathique, spontanée… Lui était solitaire, assez sombre, maintenant je dois me poser la question… Pourquoi suis je tombé sur cet homme ? Je ne veux jamais revivre cela…

    • chercheursdebonheur dit :

      Bonjour, il n’y a pas – selon moi – de raison particulière pour tomber sur un PN. Ils jouent un jeu et sont séducteurs. Les séductrices comme les gentilles filles réservées peuvent s’y casser les dents. Pour ma part j’ai longuement analysé pourquoi j’étais tombée sur un PN : je n’avais pas confiance en moi et j’étais « demandeuse » d’amour… Lorsqu’on « cherche » l’amour et qu’on se situe dans une optique de demande on constitue de la chair fraiche pour les prédateurs et notamment les PN. Cette relation devrait vous permettre de dresser le bilan : ce que vous attendez d’un homme et ce que vous ne voulez plus… Bonne continuation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Découvrez ma musique !

Mon nouveau livre est sorti !

Pensée du jour

CET HOMME EST-IL AMOUREUX ?

Découvrez mon livre sur les Pervers Narcissiques

Découvrez mon livre sur la Perversion au travail

Découvrez mon livre sur les faux amis !

Obtenez l’Abondance que vous méritez bien ! Livre « Restaurez votre créativité » 240 pages pour assurer votre succès !

Pensée sur l’Abondance

" La mesure de votre vie ne sera pas dans ce que vous vous accumulez, mais dans ce que vous donnez ". Wayne Dyer.

Co-créez avec nous! Faites un don !

Newsletter

Chercheurs de Bonheur Ressources sur le bonheur, la loi de l'attraction, la pensée positive et l'accomplissement de soi.
Suivez-moi sur Hellocoton