#11 Ma vie d’il y a un an …

Dans la vie, nous souhaitons souvent avancer, savoir ce qui nous attend demain… Nous aimons nous projeter dans un avenir meilleur et pendant ce temps_là, le temps file. Bien-sûr, vous serez peut-être plus heureux dans un an jour pour jour qu’aujourd’hui mais rien n’est moins sûr… C’est pour cela que c’est l’état de votre vie dans sa globalité qui compte. Ne cherchez pas à remplir toutes les cases de votre vie à la fois (amour, travail, famille, amitié, voyages, loisirs, développement personnel) car de chaque item découle un autre !
Il y a un an jour pour jour, j’étais plongée dans la réalisation de mon album. Fin janvier, mon mari m’emmenait pour le week-end dans une superbe auberge en Champagne (chambre et table d’hôtes) afin que je décompresse un peu car la réalisation de mon opus commençait à accaparer tout mon temps et tout mon esprit. Pourtant j’avais d’autres inquiétudes : un proche très malade en condition vraiment critique, des soucis d’organisation sur 13 mois, c’est long 13 mois (5 personnes à gérer pour la conception de l’album avec chacune ses états d’âmes, ses jours avec et ses jours sans), l’édition de deux de mes livres à organiser… C’était ma vie d’il y a un an! Une période de création intensive en et hors studio. Aujourd’hui mon album est sorti, la petite équipe qui l’a conçu avec coeur est plus ou moins disloquée (je défie qui que ce soit de gérer les conflits d’ego entre artistes!), mes deux derniers livres se vendent chaque jour ce qui est plutôt encourageant, quant à mon proche malade, il nous a quittés peu de temps après Noël. D’un seul coup j’ai revu mes priorités tout en gardant conscience que même lorsque la mort l’emporte, la vie doit continuer, suivre son cours… Si les premiers mois sont éprouvants, on sait que tout ira de mieux en mieux. Je ne regrette pas pour autant ma vie d’il y a un an comme je ne fantasme pas non plus sur ma vie de l’an prochain ! « A chaque jour suffit sa peine » trouve tout son sens à cet instant précis de ma vie, de notre vie. Nous ne sommes pas des entités séparées. Chacune de nos décisions influent sur la vie des autres. Que pouvons-nous espérer de plus si nous avons 1°) La santé nécessaire à tout le reste 2°) Un toit sur la tête 3°) quelqu’un qui nous aime ou quelqu’un à aimer 4°) le respect ou l’amitié de quelques personnes de qualité 5°) un minimum de revenus ? Nous oublions souvent la chance que nous avons d’être ce que nous sommes et de pouvoir s’accepter pleinement en tant que tels. Cela n’est pas le cas pour tout le monde. Je pense aux gens timides maladifs, qui doivent, en permanence batailler avec eux-mêmes. Ce n’est pas une vie que d’être en lutte avec soi-même. Plus le temps passe heureusement et plus nous apprenons à lâcher les choses superficielles qui nous paraissaient importantes hier. Et vous, où en serez-vous dans un an ?

Tags: , , , ,

Une réponse à #11 Ma vie d’il y a un an …

  1. Anonyme dit :

    Très belle philosophie, bravo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Pensée du jour

CET HOMME EST-IL AMOUREUX ?

Découvrez mon livre sur les Pervers Narcissiques

Découvrez mon livre sur la Perversion au travail

Découvrez mon livre sur les faux amis !

Obtenez l’Abondance que vous méritez bien ! Livre « Restaurez votre créativité » 240 pages pour assurer votre succès !

Pensée sur l’Abondance

" La mesure de votre vie ne sera pas dans ce que vous vous accumulez, mais dans ce que vous donnez ". Wayne Dyer.

Co-créez avec nous! Faites un don !

Newsletter

Chercheurs de Bonheur Ressources sur le bonheur, la loi de l'attraction, la pensée positive et l'accomplissement de soi.
Suivez-moi sur Hellocoton